Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 19:50

                                                                       TRIBUNE LIBRE

Puteauxhorizon2014 :

je suis en désaccord total avec la décision de la haute autorité sanitaire sur la liste des produits dé-remboursés sous le faux prétexte de service médical rendu jugé insuffisant, alors que cette décision n'a été prise que dans le seul but de réduire le trou de la sécurité sociale,  malheureusement cette décision n'aura pas plus d'effet qu'une goutte d'eau dans l'océan déficitaire de la Sécu et seuls les patients en subiront les conséquences, conséquences sur la santé et conséquences pécuniaires.
 

En 2010, 17 médicaments devraient venir s'ajouter à la désormais longue liste des produits dé-remboursés par la Sécurité sociale, révèle mercredi Le Parisien. Ainsi, la Biafine, connue pour soigner les brûlures, ou le Tanakan, un vasodilatateur aidant à pallier les déficits intellectuels liés à l'âge, verront leur taux de remboursement passer de 35 à 15%.

Explication: leur "service médical rendu" est jugé "insuffisant". Mais la mesure consiste surtout à limiter le trou de la Sécu, qui devrait, encore cette année, atteindre des records (environ 20 milliards d'euros). C'est la même veine que s'inscrit la volonté du gouvernement d'aligner le forfait hospitalier sur l'inflation.

 

Si ces médicaments sont considérés comme des médicaments de "confort" et que leur service médical rendu est jugé insuffisant par la Haute autorité de la santé,

 

Expliquez moi pourquoi c'est seulement aujourd'hui que les autorités sanitaires constatent lque ces médicaments ont une efficacité insuffisante ?

 

Expliquez moi pourquoi ces médicaments continuent a être remboursés sur une base de 15% , ils ne devraient plus être prescrits par les praticiens ni remboursés..

 

Ceci est une mesurette qui ne comblera pas le déficitit de la sécurité sociale, qui ne se justifie pas, qui va une fois de plus à l'encontre de la santé de nos concitoyens du fait que ces médicaments ne seront pas probablement remboursés par les mutuelles et qui continueront à être prescrits par les praticiens.


le président de la Mutualité française, Jean-Pierre Davant, a été très  clair: "Si la Haute Autorité de santé juge que le service médical rendu par un médicament est insuffisant, il est normal que ce médicament ne soit plus pris en charge."

 

la liste des 17 médicaments concernés par cette mesure

 

Traitement des brûlures : Biafine, Dexeryl

Vasodilatateurs : Tanakan (solution buvable ou comprimés), Vitalogink (comprimés et solution buvable), Ginkogink (solution buvable), Carlytène (comprimés), Tramisal (solution buvable)

Antihémorroïdaires: Titanoréïne (crème et suppositoires)

Magnésium: Magne B6, Magnésium B6 Biogaran CPR, Uvimag B6L

 

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 


 

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 05:43

pUTEAUXHORIZON2014 :

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a indiqué qu'il était "probable" que la France passe au niveau 6 de son plan de lutte contre la pandémie grippale en septembre, précisant que "rien n'est encore certain". Le niveau 6 du plan français de prévention et de lutte pandémie grippale, niveau d'alerte maximal, propose tout un catalogue de mesures parfois drastiques.

Il faut nous préparer.


 
j
e vous invite à consulter le site officiel du gouvernement qui communique régulièrement ds bulletins de situation sur l'évolution de l pandémie grippale à savoir :

http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/article.php3?id_article=475link


ou bien téléphoner au numéro vert INFO GRIPPE 0825 302 302

gérald LAMBILLIOTTE


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 01:52

Puteauxhorizon2014
:  La ville de Puteaux n'a pas attendu le grenelle de l'environnement  ni la campagne de WWF pour intégrer le BIO dans la composition des repas scolaire, de plus , régulièrement  , on  propose aux enfants de découvrir des fruits et des légumes qui ne connaissent pas à priori ,  des plats venus d'ailleurs, partir à la découverte de nouvelles saveurs gustatives est une aventure ... tout une approche pédagogique faite avec talent par le corps enseignant,  merci  à la politique de la petite enfance à la primaire dans le domaine de la "nutrition de qualité" , merci aux chefs cuisiniers , à leurs adjoints et à l'ensemble du personnel  qui mettent tout en oeuvre pour que le repas soit une fête et non une contrainte, vive la journée du bio le 18 juin, à Puteaux c'est la fête de "la bonne bouffe" au quotidien.

Gérald LAMBILLIOTTE
Membre actif de la fondation WWF.


planete attitude
 video
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 15:43
          

                                                         TRIBUNE LIBRE

Puteauxhorizon2014 :

Il est difficilement compréhensible que nos enfants jusqu'au lycée soient rattachés à la sécurité sociale de leurs parents s'ils ne travaillent pas , s'ils font un job d'été , ils sont déclarés et ont une carte sociale individuelle nominative  allouée à chaque citoyen , pour la petite histoire,  98% des étudiants ont effectué un job et de ce fait ont eu une carte vitale classique;

Dès que nos chères têtes blondes sont rentrés dans la catégorie " étudiants", ils ont obligation de s'inscrire à une caisse d'assurances maladie , la LMDE par exemple, qui après constitution du dossier confectionne une nouvelle carte vitale d'ou un surcoût pour nos caisses. 

Outre le problème administratif , il y a également une facturation relativement lourde car du personnel est employé à temps plein pour effectuer les tâches liées à cette gestion alors que vu le nombre d'étudiants , la gestion pourrait être intégrée sans un surcoût supplémentaire au traitement existant effectué par les caisses classiques de l'assurance maladie.

les services rendus ne sont pa les mêmes , la gestion administrative est beaucoup plus lourde et les délais de remboursement sont plus longs , c'est purement scandaleux compte tenu des difficultés financières que traversent nos étudiants qui sont souvent en "galère" .

En effet , alors que les remboursements effectués par les caisses classiques sont bien souvent ,quelques soient les centres inférieurs à 8 jours, les délais de remboursement  pour les caisses étudiantes sont souvent supérieures à un mois voire 2 comme à présent, de surcroît , les caisses d'assurances maladies étudiantes n'ont souvent pas de lien avec les mutuelles "hors étudiantes " qui rappelons le , est un  paradoxe et les remboursements sont bien inférieurs aux mutuelles externes .

Dans ce cas de figure, il faut attendre encore un délai supplémentaire d'un mois après la phase de remboursement pour obtenir le décompte "papier" qui est un document indispensable auprès de la mutuelle "non étudiante" afin d'obtenir le différentiel entre le remboursement sécu et la facturation réelle .

il ne faut pas être malade si on est étudiant, sinon c'est la galère ......

Je ne sais si les ministres concernés à savoir la ministre de la santé et le ministre de l'éducation nationale sont au courant de cette situation ubuesque , coûteuse pour les deniers publiques  il me semble souhaitable qu'une commission adéquate étudie ce dossier qui est sujet à caution.

Gérald LAMBILLIOTTE



 


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 14:59

                                                                TRIBUNE LIBRE 

Puteauxhorizon2014 :

La carte Vitale, carte de santé de chaque citoyen qui devient de plus en plus  sécurisée grâce à la photographie du titulaire est malheureusement souvent peu exploitée par les professionnels de la santé publique.

Alors que sur simple présentation de cette carte, les hôpitaux publics, la quasi totalité des cliniques privées, les pharmaciens, les centres de soins locaux acceptent la carte vitale à titres de règlement, seul le tiers payant est à la charge de l'assuré,  les médecins généralistes exercant à titre privé,et les spécialistes tels que gynécologues, ophtamologues , pédiatres, pneumologues , cardiologues, phlébologues, etc n'acceptent pas à titre de règlement cette carte.

Ce qui est paradoxal, il devrait être imposé à ces professionnels de santé que la carte vitale soit acceptée à titre de paiement laissant à la charge de l'assuré le tiers payant.

Dans la situation économique difficile que nos concitoyens traversent , la perte du pouvoir d'achat, la crainte fondée du chômage, le surendettement,  il est de plus en plus difficile pour nos concitoyens de se faire soigner car il est de plus en plus difficile d'avancer les fonds.

Seuls, les bénéficiaires de la CMU peuvent obtenir dse soins gratuits mais là aussi, les professionnels de santé refusent dans la plupart des cas de soigner ce type de patients fragilisés par leur condition sociale, ce qui est proprement scandaleux.....

Si l'on veut en cette période de crise être proche de la réalité sociale, si 'on ne veut pas réduire encore plus le pouvoir d'achat , si on ne veut pas être l'acteur de la fracture sociale,  si on veut être proche des citoyens,
il convient d'imposer par une Loi que les profesionnels de santé acceptent à titre de règlement la carte vitale.

Cette dernière dispose de toutes les données ( médecin référant, couverture 100% sur certaines maladies de longue durée , etc ), les professionnels de santé seraient comme les phatmaciens , les hôpitaux publics , règlés directement par les caisses d'assurance maladie par télétransmission comme cela se pratique déjà.

Pour quelles raisons cela n'est pas imposé aujourd'hui, alors que l'on est en plein débat parlementaire sur la réforme hospitalière , sur une gestion administrative plus rigoureuse ( ce qui ne remet pas en cause les droits fondamentaux des professionels de la santé publique qui doit prévaloir sur toute autre autorité non médicale) ,  il convient de revoir les modalités de paiement des professions libérales de la santé publique, la carte vitale doit être un moyen fiable , efficace, garantissant aux professionnels le paiement de leurs honoraires dans un délai très court 48h ou 72h ,

La santé pour tous doit être équitable pour l'ensemble des citoyens quelque soit leur condition sociale, si certains des patients veulent au sein des services hospitaliers avoir un confort supplémentaire, libre à eux , mais ils doivent payer le prix fort comme dans la vie courante.


Gérald LAMBILLIOTTE
 



 
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 11:42
                                                                 point de vue
Coup de gueule

Puteauxhorizon2014 : 

la décision de justice fait encore une nouvelle foi scandale lors des grands procès sur la santé publique, une relaxe générale a été prononcée , les familles des 118 victimes causés part l'hormone de croissance ne pourront toujours pas faire leur deuil, c'est un désaveu de notre justice qui est incapable de prendre une décision, il se peut et c'est même certain que le droit pénal français n'est pas adapté à ce genre de dossiers complexes, mais quand même  une justice incapable de prendre position sur les nouveaux risques  encourus par les nouvelles technologies modernes, prononcer une relaxe générale est un acte irreponsable , incompréhensible  et remet en cause la compétence des juges qui ne peuvent ou ne veulent remonter la chaîne des responsabilités;

il est proprement scandaleux que les responsables puissent continuer leurs activités en toute impunité, les familles
sont traitées d'une manière méprisante.

souhaitons que cette décision judiciaire ne soit pas définitive, que le dossier puissse être réouvert du fait que le parquet a aussitôt interjeté en appel cette décision.

Une justice à plusieurs vitesses , une justice indépendante du pouvoir politique mais incapable de juger des affaires qui ont une dimension politique !


Gérald LAMBILLIOTTE 
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 15:15

objectif + atteint


Puteauxhorizon2014
:


Après le nouveau centre de soins du Centre Médical Françoise DOLTO qui est un modèle du genre, Le centre hosptalier de puteaux a ouvert dans son pôle gériatrique de jour 5 lits supplémentaires .

Rappelons que notre hôpital bénéficie :

- de 40 lits de soins de suite et de rééducation géraitriques.
- de 50 lits de long séjour et une consultation mémoire .

Objectif : + de santé pour nos anciens :

- réalisation d'un bilan neurosensoriel
- traitement des troubles de l'équilibre et des déficitis sensoriels
- évaluation de l'autonomie pour les activités quortidiennes
- évaluation sociales
- bilans nutritionnels

Objectif +  de  santé en accueillant  les malades atteints de la maladie d'alzheimer et des troubles apparentés

de surcroit , l'hôpital al de Puteaux est moderne, dispose d'un matériel médical à la pointe de la technologie , d'un cadre accueillant , d'un personnel disponible, à l'écoute des malades,

Grace au volontarisme de la politique menée par Notre Maire et son équipe Municipale dans le domaine de la santé et de la prévoyance, Notre Ville répond aux attentes de nos concitoyens ,
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 02:08
Qu’est-ce que la franchise médicale ?

 

 

La franchise est une somme qui est déduite des remboursements effectués par votre caisse d'Assurance Maladie sur les médicaments, les actes paramédicaux et les transports sanitaires.L

les franchises serviront à financer les investissements consacrés à la lutte contre le cancer, la maladie d'Alzheimer et l'amélioration des soins palliatifs à hauteur de 850 millions d'euros. Un rapport sera présenté tous les ans devant le Parlement pour préciser l'affectation des montants correspondant aux franchises.

 

point de vue

Puteauxhorizon2008 : l'opposition s'insurge  sur cette "franchise" plafonnée à 50 euros annuels qui seront déduits des remboursements effectués par la Caisse d'assurances Maladie sur les médicaments, les actes paramédicaux, et les transports sanitaires.

50 €  par an , c'est l'équivalent de 100 médicaments prescrits par le Médecin référant, soit  une prescrition constante de 8 médicaments mensuels, j en dehors des patients qui hélas sont considérés comme malades de longue durée , la population française jouit d'une bonne santé et à titre personnel je juge cette mesure insuffisante , elle ne perrmettra pas de financer totalement la recherche sur le Cancer, la maladie d'Asheimer et l'amélioration des soins paliatifs.

Je suis surpris que la gauche réagisse ainsi, ce manque d'irresponsabilité est significatif, cette franchise ne concerne qu'une population restreinte , et c'est tant mieux, cette taxe est prélevée à la source , la gauche refuse ce geste de "solidarité" en faveur des personnes atteintes de longues et lourdes maladies, la maladie d'alzheimer est  un fléau de notre société moderne que nous devons combattre , pour cela il faut dégager des crédits sans augmenter l'impôt ( CSG/RDS) qui serait plus injuste car celui-ci toucherait l'intégralité de la population active ainsi que celle des retraités.

une fois de plus la gauche désinforme, se lance dans une bataille qui va contre-sens de l'intérêt de nos concitoyens, 

il convient pour la majorité de mener une fois de plus une action pédagogique afin que nos concitoyens soient conscients de l'enjeu  que cette taxe représente pour financer les longues maladies, 

NOUS SOMMES TOUS CONCERNES 

Gérald LAMBILLIOTTE

temporaires.
France: plan de lutte contre la maladie d'Alzheimer, 1,6 milliard d'euros
VIDEOS

 

Répondant à l'une des principales inquiétudes des familles de malades, M. Sarkozy a détaillé le financement de son plan en expliquant qu'il serait très largement couvert (1,4 milliard) par les franchises médicales, en vigueur depuis le 1er janvier.

"C'est pour cela (le plan Alzheimer) que j'ai décidé, et je l'assume, de créer les franchises médicales", a justifié M. Sarkozy.

"Les moyens je ne peux pas les fabriquer (...) ceux qui ne veulent pas des franchises, qu'ils viennent dire aux Français comment on finance des dépenses supplémentaires", a lancé Nicolas Sarkozy à ceux qui, notamment à gauche, ont critiqué cette mesure qui doit rapporter 860 millions d'euros par an.

Très attendue, l'annonce du plan, qui avait été retardée de près d'un mois, a suscité la satisfaction mesurée de l'association France-Alzheimer. "Globalement, ce plan a des avancées significatives", s'est réjouie sa présidente, Arlette Meyrieux. "Il y a déjà eu des plans précédents (...) nous restons vigilants".

M. Sarkozy a anticipé ces réserves en annonçant que le gouvernement ferait le point de l'application du plan tous les six mois.

"Si on s'est trompé, on changera. Si on n'a pas mis suffisamment, on remettra. Si il y a des choses à modifier, on modifiera", a-t-il promis, "ce plan, j'y crois".


http://srv04.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles_editPublication&ref_site=1&nlc__=501201914505

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 00:48
POINT DE VUE

Puteauxhorizon2008
:

je suis parfaitement d'accord avec ce principe, principalement sur les heures supplémentaires qui sont défiscalisées mais non prises en compte dans l'assiette qui sert de base de calcul sur les retraites futures, 
Travailler plus pour gagner plus, la loi Fillon a donné un petit coup de pouce en revalorisant le montant de la retraite de la sécurité sociale pour les personnes travaillant au delà de 60 ans et qui avaient le maximum de trimestres et ce jusqu'à l'âge légal de la retraite fixée à 65 ans.

Pour quelle raisons ceux et celles qui à l'âge de 60 ans ou plus qui ont travaillés plus de quarante ans sont pénalisées,
 
En effet, les générations nées dans les années 43 ,44,45,46 qui ont commencé une vie active dès l'âge de 15 ans ont à l'âge de la retraite légale  50 ans de cotisations, soit 10 ans de plus que le plafond fixé actuellement pour cette population (40 ans) , 

10 ans de cotisations perdues pour l'intéréssé, cela va à l'encontre de la volonté du gouvernement d'améliorer le pouvoir d'achat non pas uniquement pour les actifs, mais pour les retraités, ces 10 années devraient être prises en compte dans le calcul de la retaite de la sécurité sociale devenue aujourd'hui l:

l'assurance retraite   

http://retraite.cnav.fr/etraite.cnav.fr

gérald LAMBILLIOTTE

 
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 02:23
Un modeste propulsé dans les médiasPuteauxhorizon2008 : un homme révolté par les injustices, un homme au service des deshérités de la société, son appel de 1954 est toupurs présent dans nos mémoires, son action pour les pauvres, les sans papiers, les mal logés a été son combat toute sa vie avec l'aide de DIEU qui l'accompagna.
 
Sa vie  a été une succession de miracles, après sa mort, le combat continue, la précarité, la pauvreté ne cesse de s'étendre comme la lave d'un volcan qui a plusieurs noms, " égoisme "indifférence", "intolérance", lâcheté collective 

Dans une société sans âme, qui a perdu ses fondamentaux, il faut que cette mission confiée à l'Abbé Pierre perdure aux travers de
ses compagnons, d'associations.
 
Son combat doit être également notre combat, nous nous devons de mettre tout en oeuvre pour que les défavorisés ne soient pas laissés sur le bord de le route de l'indifférence et de l'oubli.

Gérald lambilliotte 



Abbé Pierre : qui était-il vraiment ?

Abbé Pierre : qui était-il vraiment ?

Il y a un an, le 22 janvier 2007, disparaissait l'abbé Pierre. Lors du terrible hiver 1954, lorsqu'il lance son appel sur RTL et obtient une " insurrection de la bonté ", avec 500 millions de francs de dons venus de toute la France et dix milliards de francs de crédit de l'État pour construire 12 000 logements d'urgence pour les défavorisés, c'est un miracle. Mais, si l'on y regarde de près, sa vie aussi semble être une succession de miracles...


 

Sommaire :
> Un adolescent hors du monde
> Un modeste propulsé dans les médias
> Il échappe aux dangers...
> ...mais il n'échappe pas à Dieu

source notre famille .com

 
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Santé-Social
commenter cet article