Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 10:28

 

 

PuteauxHorizon2014/2020 : 

Je fais preuve d'une grande tolérance et ouverture d'esprit , je suis prêt à accepter  bien des compromis si cela nous permet malgré "nos différences" qu'elles soient cultuelles, sociales, ethniques de "mieux vivre ensemble".

le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur dans un article intitulé"connaissance de l'islam" fait que je ne peux accepter ce type de discours.qui laisse apparaître un profond mépris des autres religions et une troublante vindicte à l'égard du judaïsme en particulier.

Dans cet article, Dalil Boubakeur emploie des mots pensés et choisis d'une manière pertinente et volontairement provocatrice .

le choix de ces mots est effectivement fondamental :

« le paganisme, les absolutions de péchés, sont frappés par l’Islam d’une condamnation majeure en tant qu’imposture flagrante ». Païens, catholiques ou orthodoxes apprécieront : selon ce texte, l’islam ne désapprouve pas ce qu’il considère comme une erreur mais « condamne une imposture flagrante ».

Or, contrairement à l’erreur, l’imposture suppose la volonté consciente de tromper. Dire que quelque chose est une « imposture » revient à dire que ceux qui défendent cette imposture sont des imposteurs.

Dans ce même article, La bible est tournée en dérision, brocardée ,

Je vous invite à lire le discours du recteur Dalil Boubakeur qui est passé maître du double langage , de l’ambiguïté qui s'avère très dangereux et négatif pour la société française;

Gérald Lambilliotte

 

 

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 18:01
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 20:54
La cour de l'abbaye de Marcilhac-sur-Celé, dans le Lot.

La cour de l'abbaye de Marcilhac-sur-Celé, dans le Lot.

AIDONS LE !

Le Lot regorge de trésors, naturels et architecturaux. L’abbaye de Marcilhac-sur-Célé, fondée au IXe siècle, en fait partie. Mais elle vit dans l’ombre de Rocamadour et de Saint-Cirq-Lapopie.

Conscient de ce fait, le père Guillaume Soury-Lavergne se sert d’internet pour plaider la cause de l’édifice, frappé par les outrages du temps. Le 12 mars, le religieux a posté une vidéo sur Facebook, repérée par France 3 Midi-Pyrénées. Un mois plus tard, plus de 14.300 personnes ont déjà vu son appel.

«Je vous demande de venir m’aider cet été pour devenir bénévole de l’abbaye, un joyau inestimable et très peu connu», lance le père Soury-Lavergne, qui s’adresse «aux jeunes de plus de 16 ans» et aux adultes.

Le bénévolat comporte trois axes: la restauration de l’édifice, l’accueil des pèlerins et touristes qui se comptent par milliers, l’été dans la vallée, mais aussi, sur un plan spirituel, devenir «l’âme de l’abbaye», désertée depuis des siècles par ses moines.

Des tuyaux d'orgue à parrainer

Par ailleurs, des souscriptions sont lancées pour financer le chantier ainsi que l’installation d’un orgue dans l’édifice, classé monument historique. Chaque donateur pourra devenir le parrain de l’un des 808 tuyaux de l’instrument.

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 11:31
 Que Cherche François Hollande en occultant les Français de confession chrétienne ?

Puteauxhorizon2014/2020 : je ne me focalise pas sur les problèmes liés directement ou indirectement à la religion mais quand même , dans ce contexte très particulier suite aux événements dramatiques du début Janvier, il n'est pas souhaitable de commettre des impairs, des dérives verbales, qui peuvent froisser, voire heurter une partie de la population française quelque soit son appartenance religieuse ou pas .

je l'ai dit et souvent répété mais cela est nécessaire , être croyant n'est pas incompatible avec la laïcité , je suis croyant et très attaché à la laïcité , aux valeurs de la République , je fais bien la distinction mais je me refuse comme une majorité du peuple de France à accepter l'inacceptable,c'est à dire à perdre mon identité, mes racines judéo-chrétiennes, mes repères qui me sont indispensables pour vivre ou plutôt survivre.

Je suis croyant mais très peu pratiquant , mon église à moi c'est ma conscience, du fait que je suis un homme s'entrechoquent les notions de biens et de mal, je suis mon propre objecteur de conscience , mon propre confesseur , seul Dieu peut juger , mais nous avons la possibilité de se juger soi même et d'agir en notre âme et conscience . Si, nous commettons des actes répréhensibles au regard de la Loi , la Justices des hommes est appliquée,.

Je suis un fervent défenseur de ces bâtisseurs de cathédrales, d’Églises de temples qui sont bien souvent outre des lieux de cultes des chefs d’œuvres de l'art gothique , de l'art Roman, de l'art Baroque,

Je suis en colère de ce silence assourdissant du Chef de l’État , de ce gouvernement qui,

logiquement s'émeut des actes antisémites qui se multiplient, des actes islamophobes également mais qui ne font pratiquement aucun cas de la multiplication des actes de vandalisme ,des destructions massives de nos Églises par nombre de maires socialistes..

Nous , Chrétiens laïques sommes des citoyens Français comme les autres, à ce titre le pouvoir politique se doit de nous considérer comme les autres citoyens de croyance différente , , de faire respecter les obligations découlant de la Loi de 1905 d'entretenir les lieux de culte et non de les détruire sous n'importe quel prétexte, de ne pas chercher des subterfuges pour édifier d'autres lieux de cultes ! .

En détruisant ces lieux de culte ,ces princes qui nous gouvernent se comportent comme les ayatollahs de l’État Islamique qui en Irak détruisent toutes les œuvres admirables de la période pré- Musulmane .

En agissant de la sorte, ces princes du pouvoir ne font que creuser le fossé entre les Français et nourrissent ainsi le lit du Front National.

la lettre ouverte du simple prêtre au Président de la République est édifiante, nous émettons le même cri d'alarme !

Source auteur: Daniel Hamiche

Le Salon Beige a déniché hier, un document tout à fait épatant. C’est la “lettre ouverte” d’un simple prêtre savoyard au Président de la République, datée du 18 février. Il s’agit du Père Jean-Claude Brunetti, prêtre du Prado – l’œuvre magnifique fondée à Lyon par le Père Antoine Chevrier en 1866 –, et incardiné dans le diocèse de Chambéry (Savoie). Il y aurait sans doute sur certains points de ce cri du cœur et de la raison, quelque débat fraternel à entamer avec l’épistolier, mais, dans l’ensemble ce texte sonne juste. Il est révélateur du malaise croissant que l’Église catholique éprouve devant un État qui prétend ne privilégier aucun culte mais qui en préfère certains à d’autres, et qui se glorifie d’avoir inventé une laïcité, dite “à la française” – “exception culturelle” sans équivalent dans les autres pays occidentaux de tradition chrétienne – laquelle se révèle être, en fait, une machine de guerre contre les christianisme et les chrétiens. Le communiqué de l’Élysée sur les « ressortissants égyptiens », que je n’ai pas craint de qualifier de scandaleux – d’autres le considérant comme honteux –, est peut-être la goutte qui a fait déborder le vase… La longanimité catholique a quand même ses limites. On peut estimer qu’aujourd’hui elles sont dépassées.

Monsieur le Président de la République,

considérez-vous que les chrétiens de France soient des membres à part entière de la République ?

Je ne vous écris pas dans un esprit de revendication, ma lettre est simplement l’expression d’une déception et d’une peine sincère, celle de me sentir en tant que membre d’une institution et en tant que personne particulière, non reconnu et pratiquement méprisé par les responsables de mon pays.

Ces derniers temps vous avez souvent parlé de « nos compatriotes musulmans », des « juifs de France », pour lesquels vous avez multiplié les gestes de solidarité et vous avez eu entièrement raison, compte tenu des événements tragiques des 7 au 9 janvier.

Deux personnes qui se reconnaissaient dans le christianisme ont perdu la vie dans ces événements. On a peu parlé d’elles, rien d’anormal à cela, car elles n’ont pas été tuées en raison de leur religion, elles assuraient simplement la sécurité des autres…

Mais, lorsque 21 coptes d’Égypte sont assassinés en Libye, assassinat clairement défini comme une menace adressée « au peuple de la Croix, fidèle à l’Église égyptienne ennemie » et que l’Élysée parle à deux reprises de « l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens »… cela me blesse profondément.

A Paris et à Copenhague on tue des Français ou des Danois parce qu’ils sont Juifs, mais en Libye on tue des Égyptiens…

Ce parti-pris d’ignorance est vraiment le signe d’un mépris pour les chrétiens, c’est du moins comme cela que je le ressens, Monsieur le Président.

Car il y a plein d’autres choses qui me blessent : Quand, par exemple, vous dites que « l’islamoterrorisme », comme l’appelle votre Premier Ministre [le Premier Ministre a, en fait, utilisé l’expression « islamo-fascisme » sur RTL le 16 février], est d’abord dirigé contre les musulmans modérés, c’est vrai que des musulmans sont victimes de DAECH, mais le « d’abord » est sans doute un peu fort, il ne faut pas oublier que, de par le monde, le christianisme est la religion la plus persécutée (très souvent par les tenants d’un islam sinon terroriste, du moins fondamentaliste), comme le souligne l’étude documentée récemment parue aux Éditions XO, intitulée Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde.

Je rappelle, à ce sujet, que la France avait “généreusement” promis d’accueillir 500 chrétiens de Syrie, choisis dans la marée des réfugiés. Il me semble que nous ayons des difficultés à remplir le contrat, dites-moi si je me trompe…

Il est souvent question des dégradations de mosquées ou de synagogues, ce qui est déplorable, bien évidemment, mais le fait que l’évêque de l’Ain ait été amené à prendre la décision de laisser les tabernacles dans toutes les églises de son diocèse, vides et portes ouvertes pour dissuader les auteurs de profanations de ciboires et d’hosties, ne mérite pas qu’on en parle…

Je comprends très bien que l’institution Église ne vous attire pas spécialement, elle n’a pas toujours eu une histoire glorieuse, mais c’est le propre de toute institution, en connaissez-vous une de parfaite ? La République elle-même n’a-t-elle pas quelques cadavres dans ses placards ? Est-ce une raison pour ne pas l’aimer, pour ne pas souhaiter qu’elle s’améliore ?

Il y a aussi le fait que récemment certains chrétiens aient pu prendre des positions qui vous agacent… Que des citoyens ne pensent pas comme vous, c’est la gloire de la République et de la liberté d’expression dont vous êtes un ardent défenseur.

Seulement à ce sujet, il y a, me semble-t-il, deux libertés, celle des membres de l’intelligentsia reconnue qui peuvent se moquer de tout, c’est-à-dire ne rien respecter, et ceux qui, au nom du respect, justement, mettent un frein à leur expression. C’est-à-dire qu’il y a les “Charlie” et les autres, ceux que Charlie appelle des « cons » (je vous prie d’excuser cette licence de langage qui n’en est hélas plus une).

J’ai dans les premiers jours qui ont suivi les terribles événements de début janvier défilé avec tous les autres (enfin, beaucoup !) pour manifester le refus de la barbarie par toute la nation (dont je suis membre !) mais, pour autant, la philosophie de Charlie, bien sympathique à beaucoup d’égard, me paraît trop hexagonale et, pour être précis, bien trop “bobo parisien”, pour être la mienne ! Je ne publierai pas des caricatures pour le plaisir de proclamer que je suis libre, en ne prenant pas en compte que, dans d’autres pays, (et c’était prévisible, puisque ça avait déjà eu lieu) d’autres paieraient de leur vie ma liberté.

Il est vrai que ce n’étaient que des chrétiens nigériens… enfin, des “ressortissants nigériens” comme ont dû dire vos services… et puis quelques églises qui ont brûlé, rien à voir, circulez.

Ma lettre est sans doute plus marquée d’amertume que je ne l’aurais voulu en commençant, et peut-être, bien que je m’en défende, ma vision est-elle un peu déformée. J’espère cependant ne pas avoir été injuste envers vous.

J’ai simplement voulu vous dire, en tant que citoyen d’un pays que j’aime au moins autant que vous, combien votre humanisme rétréci et votre laïcité à géométrie variable me déçoivent.

Je vous conserve le respect dû à vos fonctions, cette lettre en est d’ailleurs un signe. Je vous souhaite la meilleure fin de mandat possible.

Partager:
 Que Cherche François Hollande en occultant les Français de confession chrétienne ?
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 09:42

En mai 1933, des autodafés d'ouvrages écrits par des juifs et des intellectuels marxistes sont organisés en Allemagne.

IRAK. L'Etat islamique brûle 8.000 livres rares à Mossoul

 

 

l'Histoire se répète , NAZIS , ETAT ISLAMISQUE , MËME COMBAT ,

 

 

Goebbels, ministre de la propagande, est aux manettes

En 1933, Adolf Hitler est à la tête du parti nazi. Il vient d’être nommé chancelier et s’apprête à diriger une République minée par la crise économique et l’inflation. Il s’appuie sur le culte de la personnalité édifié par la propagande de Joseph Goebbels. Ministre de l'Information et de la Propagande, ce dernier diffuse les idées nazies, xénophobes et antisémites qu’Hitler a évoqué dès la première guerre mondiale et théorisé dans Mein Kampf : les Juifs, affirme-t-il, font partie d’une conspiration internationale contre l’Allemagne.

Dès lors, la mise au pas de la vie culturelle allemande débute. L'autodafé du 10 mai 1933 en constitue une étape symbolique. A l'appel de Goebbels, les SA (Section d'assaut) jettent dans de gigantesques brasiers les livres dont les auteurs sont jugés néfastes et dangereux à la santé morale de l'Allemagne:

 

Les victimes de l'Etat islamique (EI) ne sont pas seulement humaines. 8.000 livres rares sont partis en fumée, dimanche 22 février, dans la bibliothèque de Mossoul, en Irak, emportés par la folie des djihadistes. 

"Ils ont utilisé des bombes artisanales", raconte au site américain "The Fiscal times" le responsable du lieu, Ghanim al-Ta'an. Plusieurs notables de la ville, contrôlée depuis huit mois par l'EI, ont essayé en vain d'empêcher les djihadistes de procéder à cet autodafé. 

Cette bibliothèque, construite en 1921, abritait des ouvrages rares. Notamment des manuscrits du XVIIIe siècle, des livres syriens du XIXe siècle, ainsi que de vieilles antiquités qui dataient de plusieurs siècles. 

100.000 livres brûlés par l'EI

Puteauxhorizon2014 : les princes qui nous gouvernent ou ceux ne tirent pas les leçons de l'Histoire, elle se répète malheureusement , annexions de pays en toute impunité, ingérences multiples ,

IRAK. L'Etat islamique brûle 8.000 livres rares à Mossoul
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 16:19

FIGAROVOX/TRIBUNE - Jean d'Ormesson a dénoncé ce mercredi les massacres des chrétiens d'Orient perpétrés par Daech, qu'il qualifie de Génocide. Maxime Tandonnet approuve cette prise de position et s'indigne du refus d'agir de la communauté internationale.

Maxime Tandonnet décrypte chaque semaine l'exercice de l'État pour FigaroVox. Il est haut fonctionnaire, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République et auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des présidents de la République, Perrin, 2013.

Mercredi 25 février, sur Europe 1, Jean d'Ormesson a dénoncé le génocide des chrétiens d'Orient par le Daesh, ou État islamique d'Irak et de Syrie, à la suite de l'enlèvement de 100 chrétiens d'un village syrien, rappelant le martyr médiatisé subi par 21 Coptes en Libye quelques jours plus tôt.

Il faut craindre le massacre dans les jours à venir, des villageois enlevés femmes et enfants inclus, à des mises en scène d'une cruauté qui dépasse l'imagination. Ce génocide, comme tous les grands génocides de l'histoire, se déroule dans la passivité et la lâcheté de la communauté internationale.

Ce génocide, comme tous les grands génocides de l'histoire, se déroule dans la passivité et la lâcheté de la communauté internationale.

Une poignée de Kurdes déterminés, dont de nombreuses femmes, a montré que l'État islamique était loin d'être invincible. Dès lors, l'échec de la communauté internationale à mettre fin au massacre, ou bien son indifférence, est incompréhensible. L'histoire retiendra les noms des dirigeants qui n'ont pas bougé le petit doigt face à ce génocide. La France a certes pris des initiatives, dont l'envoi du porte-avion Charles de Gaulle, mais elle ne peut pas être seule, engagée sur tous les fronts, dans la lutte contre la barbarie. Le silence des milieux politiques et intellectuels, en Europe et dans le monde, est une abomination. Où sont-ils passés les défenseurs des droits de l'homme? Pourquoi une telle indifférence face au sort de minorités chrétiennes?

Où sont-ils passés les défenseurs des droits de l'homme? Pourquoi une telle indifférence face au sort de minorités chrétiennes?

Serait-ce la vieille haine de la religion chrétienne -écraser l'infâme- qui s'exprime dans cet abandon? La Jordanie et l’Égypte ont réagi aux atrocités dont leurs citoyens ont été l'objet.

Il est invraisemblable que les grandes puissances, Etats-Unis, Russie, Allemagne, Chine, le Japon, qui ont tous été victimes à travers leurs citoyens, ne mettent pas entre-parenthèse leurs conflits pour constituer un front commun, une coalition face à une menace qui pèse sur la civilisation.

Il a fallu qu'un écrivain nonagénaire prenne la parole pour tenter de secouer les esprits.

Ce qui se passe est évidemment dans l'ordre du crime contre l'humanité. Est-ce que la parole de ce grand Monsieur, courageux et lucide, dans le brouillard de l'aveuglement et de la lâcheté qui pèse sur le monde, va enfin permettre une prise de conscience?

Une intervention armée d'une coalition internationale, pour mettre fin à un génocide, cela n'aurait strictement rien à voir avec les opérations militaires passées qui ont eu pour effet de déstabiliser des États et de répandre le chaos au Moyen-Orient. Cette fois-ci nous sommes dans une situation radicalement différente, celle d'un génocide en cours, comparable au «Kamputchéa» des Khmers rouges dans les années 1976-1979, ou au Rwanda dans les années 1990, pour ne parler que des génocides récents. Le refus d'agir, dans de telles circonstances, relève de la non assistance à personne en danger, voire de la complicité passive de la part de la communauté internationale.

Après, avec le recul des années, on le regrette amèrement, on ne comprend pas comment une telle lâcheté a été possible. On se dit que c'est la dernière fois, qu'on ne laissera plus jamais faire...

Et puis cela recommence, sous d'autres formes, dans d'autres circonstances, toujours dans l'indifférence générale et la passivité...

Génocide» des chrétiens d'Orient : où sont passés les défenseurs des droits de l'homme?
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 23:18

Source le Figaro :

Les salafistes, adeptes d'un islam rigoriste, multiplient les offensives pour déstabiliser les salles de prière modérées en France. Selon un dernier bilan du ministère de l'Intérieur, 89 lieux de culte sont déjà sous influence et 41 font l'objet d'entrisme.

Le spectre d'une véritable contagion radicale plane sur les mosquées de France. Aiguillonnés par une profonde abhorration de l'islam institutionnel volontiers qualifié comme la «religion des judéo-croisés» et vomissant les imams des mosquées qu'ils désignent comme des traîtres et des «impies» dès lors qu'ils prônent une pratique modérée de l'islam, des groupes salafistes ont lancé une vaste offensive souterraine pour tenter d'étendre leur emprise sur les lieux de culte les plus fragiles. Selon un dernier état des lieux, le nombre des mosquées et salles de prière passés aux mains des fondamentalistes a plus que doublé en quatre ans, passant de 44 à 89 entre 2010 et l'année dernière. Si ce bilan semble s'être stabilisé, du moins en apparence et de manière provisoire, les analystes ne cachent guère leur inquiétude.

En effet, selon des données des services de renseignements portés à la connaissance du Figaro, pas moins de 41 autres lieux de culte sont aujourd'hui déstabilisés par ce que les experts appellent les «attaques salafistes». De plus en plus virulents dans leur prosélytisme, ces religieux d'inspiration quiétiste ont mis sur pied une stratégie assez redoutable, en tout point analogue à celle du «coucou». En général assez jeunes, bien structurés et parfois conseillés par des avocats, ils installent d'abord une petite salle de prière ou créent une école ultra-orthodoxe juste à côté du lieu de culte ciblé, en général de taille modeste sachant que 72 % des 2 502 mosquées et salles de prière musulmanes, gérées en associations de type 1901, accueillent moins de 150 fidèles en moyenne. «Ensuite, ils laissent infuser leurs thèses radicales qui plaisent aux jeunes et alimentent de rumeurs sur la prétendue mauvaise administration du lieu de culte en exigeant la convocation d'une assemblée générale, décrypte un expert. Lorsque les imams en place, souvent de vieux chibanis ayant une gestion à l'ancienne, se trouvent dépassés, les salafistes exigent la convocation d'une assemblée générale avant de prendre le contrôle du bureau qui gère l'association cultuelle…»

Viviers de combattants

Même si les salafistes se déclarent hostiles au djihad, les lieux de culte qu'ils noyautent représentent de véritables viviers, pour ne pas dire des «couveuses» pour les futurs combattants volontaires vers les zones de combat. «En effet, ils y prônent un retrait du monde et une rupture quasi totale avec les non-musulmans afin de se consacrer à la religion, rappelle un expert du bureau des cultes du ministère de l'Intérieur dans un compte rendu porté à la connaissance du Figaro. Cette vision exclusive considère toute soumission aux lois de la République, dans le cadre d'une convocation au commissariat ou au tribunal, comme illicite car revenant à cautionner un ordre impie.» Par ailleurs, son discours, qualifié de même source comme «victimaire et complotiste sur les événements touchant les musulmans en France et dans le monde», fait mouche auprès des esprits les plus faibles et des jeunes de banlieue en perte de repères. L'embrigadement de type sectaire est d'autant plus efficace qu'il cherche à codifier les comportements du quotidien pour trier ce qui est «licite», le «halal», de ce qui ne l'est pas, c'est-à-dire le «haram». «Les quiétistes offrent un cadre, des codes vestimentaires et alimentaires. Ils prônent un modèle de vie plus attrayant, confie un officier de renseignement. On y parle d'abord de lumière, de groupes d'amis pour ceux qui sont isolés, de maris et d'épouses pures pour celles et ceux désireux de fonder un foyer, puis arrivent les cours coraniques et la prise en main radicale.» Chantres du repli identitaire, les salafistes phagocytent les esprits au point d'inquiéter au sommet de l'État. Ainsi, Manuel Valls est monté le 9 février au créneau avec véhémence, appelant à «combattre le discours des Frères musulmans dans notre pays, combattre les groupes salafistes dans les quartiers». «Par la loi, par la police, par les services de renseignement, beaucoup de choses sont faites», a insisté le premier ministre, pour qui «une religion ne peut pas imposer son discours dans nos cités».

Affaibli par des querelles intestines et une présidence devenue à peine audible, le Conseil français du culte musulman ne semble plus en mesure de contrecarrer cette offensive des radicaux. Aussi, même si nombre d'imams des mosquées menacées sont encore rétifs à alerter les services spécialisés et à appeler l'État à la rescousse, certains responsables religieux plus avisés commencent à s'entourer de conseils extérieurs pour éloigner les velléités des «putschistes» fondamentalistes. Ils renforcent notamment leurs statuts associatifs en imposant des bulletins d'adhésion nominatifs et signés, des règles d'ancienneté pour devenir électeurs, des verrous pour les votes par procuration ou encore des clauses spécifiques en cas d'empêchement ou de décès d'un responsable. Ces garde-fous, bien que trop parcellaires encore, sont les seuls garants d'un islam modéré compatible avec les valeurs de la République.

Les salafistes, adeptes d'un islam rigoriste, multiplient les offensives pour déstabiliser les salles de prière modérées en France
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:48

 

 

Puteauxhorizon2014

 

Ne pas afficher sa  foi , d'accord , cela ne regarde que soi, sa propre conscience ,mais en avoir honte ,en avoir peur c'est comme si on crucifiait de nouveau jésus, ne renoncez jamais, soyez fiers de vos convictions quelles soient politiques , religieuses
philosophiques, de vos racines , en France, terre d'asile, des droits de l'homme , de la
laïcité , respectez les lois de la République qui vous donnent des droits mais aussi des devoirs,

 

n'oubliez jamais que ces lois prévalent sur tout dogme !

 

 

 

Etre Chrétien...
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 12:38

 

Point de vue : NON ,un CRI

Même si cet assassinat est programmé , nous nous devons de crier , de hurler, de manifester notre colère, notre indignation, notre réprobation, de combattre aux quatre coins du Monde le terrorisme physique, intellectuel, nous nous devons de combattre ces hommes venus d'un autre âge, celui de la barbarie, de l'obscurantisme, nous nous devons de nous battre pour qu'aux quatre coins du globe le nom "liberté " prenne tout son sens , il faut ,bien souvent, hélas ,que le sang soit versé pour que les peuples puissent vivre libres .
Gérald LAMBILLIOTTE

Les JT ne parlent plus de cette femme enceinte condamnée à cause de sa religion.

Nous si. Continuons de dire non. http://bit.ly/1oyxQtE
Photo : Les JT ne parlent plus de cette femme enceinte condamnée à cause de sa religion. Nous si. Continuons de dire non. http://bit.ly/1oyxQtE
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 12:09

 

Puteauxhorizon2014 :

 

 

Bel échange républicain lors des voeux aux acteurs économiques avec Stéphane Vazia ,chef de file du Parti socialiste Putéolien et candidat aux électionsMunicipales, échange,partage et néanmoins adversaire c'est cela la démocratie .

 

Je profite de l'occaision qui m'est donnée au travers de ces voeux en tant que Républicain de présenter les miens à l'ensemble de l'opposition .

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

 

 

Voeux aux acteurs économiques et moment d'échange républicain avec Stéphane Vazia

Photo de Joëlle Ceccaldi-Raynaud.
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Religion-Racisme
commenter cet article