Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 15:45

 

 

 

SF-Logo.jpg

 

 

 

Délégation générale des Hauts-de-Seine

 

Puteauxhorizon2014 : 

 

les réactions semblent être vives  au sein des Associations Patriotiques,  au delà du débat parlementaire , de l'examen du projet de Loi de 2002 au Sénat sur le choix du 19 Mars 1962 ( date du cessez le feu en Algérie ) , à titre informatif, je vous adresse un communiqué  de la Délégation Générale des hauts de seine du Souvenir Français .

 

En ce qui me concerne , le 19 Mars 1962 est une date historique mettant fin à une guerre terrible , 50 ans après ,les plaies ne sont toujours pas cicatrisées , nos deux pays ont tissé au delà de " cette guerre " des liens extrêmement forts  .

 

Je ne peux que regretter que les "parlementaires" aient pu froisser par l'absence de concertation certaines associations patriotiques  mais jusqu'à plus ample informer,chaque date commemorée correspond  à un évènement historique et le 19 Mars 1962 en est une .

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

   

 

 

Le Comité d’Entente des Associations Patriotiques apprend avec surprise que le Sénat va examiner, le 23 octobre 2012, une proposition de loi de 2002 visant à faire du 19 mars une journée nationale du souvenir et de recueillement de la guerre d’Algérie et des événements en Tunisie et au Maroc

 


 

Aucune concertation n’a prévalu dans l'action menée par quelques Parlementaires et le Comité y voit un risque grave de division de la communauté nationale.

 

Déjà en décembre 2001, le Secrétaire d’État aux anciens combattants avait préconisé de ne pas retenir cette date, en raison de la forte opposition d’une majorité d’associations d’anciens combattants, ce qui est toujours le cas aujourd’hui.

 

Le Comité rappelle qu'il existe déjà une journée nationale concernant cette période de l'histoire, le 5 décembre. Un monument a été érigé au quai Branly.

 

Il rappelle que seules, deux associations, ont choisi le 19 mars pour leur recueillement. C'est leur choix, cela n'a pas été celui des Présidents de la Vème République y compris le Général de Gaulle et François Mitterrand.

 

Il rappelle que la loi du 28 février 2012, votée par la très grande majorité des Parlementaires, assure que la mémoire de TOUS les Morts pour la France est honorée le 11 novembre en même temps que la Victoire et la Paix.

 

En conséquence, le Comité d’Entente, avec les 30 associations signataires représentant 1,2 millions membres, met en garde contre ce projet qui ne peut que raviver des divisions anciennes que l'élan de tant de Français et de Parlementaires pour honorer tous ceux qui sont morts pour la France avait fait oublier.

 

 

Liste des associations signataires du Communiqué

 

 

-       Le Souvenir Français

-       Fédération Nationale André Maginot (FNAM)

-       Union Nationale des Combattants (UNC)

-       Union des Aveugles de Guerre (UAG)

-       UBFT «Les Gueules Cassées»

-       Société des Membres de la Légion d’Honneur (SMLH)

-       Association amicale des élèves et anciens élèves de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, La Saint-Cyrienne

-       Association des anciens élèves de l’Ecole Navale (AEN)

-       Association des anciens élèves de l’Ecole de l’Air (AEA)

-       Société d’entraide des élèves et anciens élèves de l’école des officiers de la Gendarmerie Nationale (Le Trèfle)

-       L’Epaulette, Association d’officiers

-       Association des Combattants de l’Union Française (ACUF)

-       Association des Anciens Enfants de Troupe (AET)

-       Association Nationale des Anciens et amis de l’Indochine et du souvenir indochinois (ANAI)


Association Nationale des Commissaires de la Marine (ANCM)

-       Amicale de l’EMSST (MINERVE)

-       Promotion Victoire Coëtquidan 1945

-       Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (ANOCR)

-       Amicale des Anciens Combattants Indochinois

-       Association Nationale des Anciens Prisonniers et internés déportés d’Indochine (ANAPI)

-       Les Amis de Saint-Cyr et Coëtquidan

-       Association de Soutien à l’Armée Française (ASAF)

-       Fédération Nationale des Anciens d’Outre-mer et Anciens Combattants des Troupes de Marine (FNAOM/ACTDM)

-       La Fraternelle Militaire

-       Fédération des Sociétés d’Anciens de la Légion Etrangère (FSALE)

-       Union Nationale de Coordination des Associations Militaires (UNCAM)

-       Union Nationale des Associations de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (UNAALAT)

-       Union Nationale des Anciens Combattants d’Indochine, des TOE et d’AFN (UNACITA)

-       Union Nationale des Sous-officiers en Retraite (UNSOR)

-       Association Nationale des Participants aux Opérations Extérieures (ANOPEX)

-       Association Nationale des Réservistes de l’Infanterie (ANORI)

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:12

Puteauxhorizon2014 :


En ces périodes ultra sensibles où il est inutile ,voire dangereux d'opposer des français qui sont de confession différente, alors que nous sommes dans le même bateau et que nous devrions " ensemble" ramer dans le même sens afin de se sortir de ce cataclysme économique qui nous frappe aussi durement , je suis révolté que la plus grande agence de presse l'AFP puisse? commettre de telles formulations qui rappelle une triste époque de la collaboration vichyste ! Essayons à tous les niveaux d'être " responsables " et non des acteurs de la discorde , soyons "   les acteurs citoyens  " contre l'antisémitisme, l'islamophobie et toutes formes de racisme ou de discriminations, la nation ne pourrait sortie que grandie d'un comportement responsable.


Par contre, nous nous devons de combattre le terrorisme d'où qu'il vienne , chaque communauté devrait prendre position  et manifester dans ce sens pour comdamner d'une seule voix ces actes faits par des lâches !


Depuis la révolution française, notre pays, symbole des  droits de l'homme , fait que nos différences ethniques, cultuelles et culturelles contribuent à notre richesse !

 

Gérald LAMBILLIOTTE


 

Mardi 9 Octobre 2012 

GUY KONOPNICKI - MARIANNE


Au détour d’une dépêche AFP*, cette étrange formulation : « la France héberge entre 350 000 et 500 000 juifs, selon les estimations ». Peu importe les estimations, aléatoire depuis le décret du 28 août 1944, rendant nulles et non avenues les lois de Vichy et donc l’obligation de recensement des juifs. L’AFP nous apprend que la France « héberge » des juifs, formulation qui les sépare de l’ensemble de la Nation. 

Or, depuis la Révolution, les juifs sont citoyens de la même manière que tous les autres, ils ne le sont pas en tant que juifs, mais en tant qu’individu. La République Française accorde la liberté à tous les cultes mais n’en reconnaît aucun, et qu’on le sache, elle n’héberge pas les ressortissants d’une religion ou d’une culture, elle ne connaît que des individus citoyens. Mais la même dépêche AFP, consacrée à la réaction des juifs de France aux actes antisémites, évoque le récent démantèlement d’une « cellule islamique radicale composée de Français convertis ». Même radical, l’islamiste demeure Français, et il menace, donc, les juifs « hébergés » par la France.  La communautarisation des esprits se concentre dans cette dépêche.  

 

Les individus arrêtés à Strasbourg et à Cannes ne sont pas les premiers terroristes parfaitement français de notre histoire récente. Les tueurs d’Action Directe se passaient de justification religieuse. Cependant, la formulation de l’AFP oppose ces « Français convertis »aux juifs « hébergés » par la France. Cela rappelle, en pire, le mot malheureux de Raymond Barre, qui, au soir de l’attentat de la rue Copernic, distinguait les « Français innocents », des fidèles de la synagogue visée, laquelle relève pourtant d’une obédience israélite libérale spécifiquement française. 

Il faut dire que la confusion établie, avec les meilleures intentions, entre racisme, xénophobie et antisémitisme alimente ces dérives. Ces trois plaies ne se fondent pas en une seule, et, à force de confondre l’antisémitisme avec le ressentiment contre les étrangers, on finit par provoquer cette identification du juif et de l’étranger. Jusque dans le langage, en apparence anodin, de l’AFP qui gagnerait à relire les dépêches qu’elle héberge avant de les relayer.

 

* depuis cette date l'AFP  a apporté la correction suivante : "  la communauté juive de France compte de 350 000 à 500 000 juifs ». Dont acte.

 
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 19:33

L'antisémitisme est toujours là

Société | Ajouté le 09.10.2012 à 19H21
Les récents attentats, les cellules terroristes qui s’expriment ou qui dorment avant d’agir, montrent que l’antisémitisme est toujours présent en France. Il l’est également en Europe. Il n’est pas marginal. Au contraire, il se développe. Les chiffres le montrent.

Il est désormais le fait de Français d’origine musulmane ou fraîchement convertis à l’islam. Il existe aussi chez certains chrétiens extrémistes ou même chez des athées. Soyons néanmoins clairs ! Ce sont les extrémistes islamistes qui sont les plus violents, ceux qui passent à l’acte.

Il faut d’abord accuser l’école. Je le fais d’autant plus tristement que, dans beaucoup d’endroits, les enseignants n’osent pas s’opposer au racisme exacerbé de leurs classes. Bien souvent, l’histoire de France ne peut plus être enseignée. La philosophie évite d’aborder ce thème. Les élèves sont rois. Les enseignants capitulent ou se font agresser. C’est là qu’il faut porter un effort pour traiter, sévir avec la plus grande force.

Il faut aussi reconnaître que les familles ne font plus d’efforts pour élever leurs enfants. Le chômage, le laxisme, l’abandon ont créé des générations d’enfants sans repères.

La passivité de l’Etat est la troisième cause de cet antisémitisme. Accepter des zones de non-droit où se développe un islamisme radical est inacceptable. D’ailleurs, quand la police y pénètre, elle est reçue à coups de fusil ou de cailloux. Si d’aventure, elle arrive à appréhender certains de ces jeunes (ou moins jeunes), ceux-ci sont relâchés dans l’heure ou exemptés de peine.

C’est la démission dans l’application des lois qui a généré cet incroyable état de fait. Attention ! Les affrontements vont augmenter. Les cellules dormantes vont se réveiller. Et sans être totalement pessimiste, dans quelques temps, des « guerres civiles » ponctuelles risquent de se développer.

Ces situations sont d’autant plus difficiles que nous avons trop attendu. La langue de bois comme la pensée unique ont fait le reste. Moi qui ne suis ni socialiste, ni Front national, je me souviens de Ségolène Royal qui voulait envoyer les extrémistes faire un séjour prolongé à l’armée, dans des bataillons disciplinaires. Pourquoi pas !

Mais avant, il faut réhabiliter la discipline à l’école. Ce ne sera pas une mince affaire avec le laxisme socialiste. Dans la plupart des pays, le port de l’uniforme à l’école est obligatoire, un uniforme différent selon les écoles. Pourquoi ne pas, dans certains endroits, le réhabiliter ou le rendre obligatoire ?
faut aussi et surtout réhabiliter la notion de travail et réduire l’assistanat qui, dans certains cas, est plus intéressant financièrement que le travail. Pourquoi continuer à verser les allocations familiales lorsque l’enfant est délinquant voire en prison ?!

Je m’égare certainement. Les bonnes âmes me condamneront avec délectation… Et pourtant, l’antisémitisme est un marqueur important de la dégradation morale de notre société. Souvenons-nous malheureusement que pendant l’occupation allemande, beaucoup de Français laissaient aussi libre court à cet antisémitisme. Ne recommençons pas à fermer les yeux, à ne pas vouloir entendre, à refuser de parler.


Pr. Bernard DEBRE

Ancien Ministre
Député de Paris
 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 22:25
Puteauxhorizon2014 :
Nombre d'entre nous semblent avoir oublié notre culture,nos racines judéo-chrétiennes, la christianophobie existe malheureusement au même titre que toutes les autres discriminations de toutes sortes ! nous sommes dans un pays laïque, les valeurs de la République sont miennes , je combattrai avec mes moyens ( la plume) qui peut s'avérer aussi dangereuse qu'une épée ou la balle d'un fusil tous ceux qui s'attaqueront à ces valeurs mais aussi à ceux et celles qui voudraient imposer leur dictat politique ou religieux par des actes jugés répréhensibles par la Loi et mettant en danger notre démocratie donc nos libertés ! tous les citoyens quelque soit leur origine,leur religion qui vivent en France doivent se soumettre aux lois de la République afin que nous puissions vivre ensemble, d'une manière harmonieuse et en paix, nos différences font notre richesse

 

Gérald Lambilliotte

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 23:02

Le racisme anti-blanc

Société | Ajouté le 29.09.2012 à 20H34
Ce mot est malheureux car il s’agit en réalité de l’attitude d’un certain nombre d’étrangers ou de jeunes de nationalité française issus de l’immigration qui ne sont pas intégrés.

Qu’ils soient d’origine maghrébine, africaine ou autre, ils vivent en dehors de la loi et ont des mots souvent inacceptables. Ils sont anti-français ce qui n’est pas du tout la même chose que d’être anti-blanc.

Que je sache, heureusement, il y a des Français aux Antilles, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie et en Guyane, il y a des Français qui sont d’origine africaine et qui sont tellement intégrés qu’ils sont plus français que certains autres, il y a des Français par le sang versé et ceux-là, heureusement, n’ont ni couleur, ni origine, ils sont simplement français.

Mais ce qui est vrai, et je le répète, c’est une montée du racisme chez la jeune génération, souvent excitée par des imams extrémistes, par un esprit ethnique, religieux qui leur font rejeter notre pays.

Nous en sommes en partie responsables. L’école, dans beaucoup d’endroits, est une faillite monumentale. L’intégration par un service civique aurait dû être imposée puisque le service militaire a disparu. Il est vrai que si nous laissons se développer cet esprit anti-français, anti-républicain, nous courrons à de graves dangers dont les prémices se font sentir dès aujourd’hui, oserai-je dire depuis plusieurs années.

Le non-dit, la dissimulation ont été les maîtres mots et de la droite et de la gauche et quand François Fillon, dans un langage mesuré, demande justement à s’adresser aussi bien aux électeurs du Front national qu’aux électeurs de François Hollande pour leur délivrer un langage de fermeté, de netteté et de vérité, il a raison.

Reprenons en mains l’esprit de la République française. Certains pourraient dire l’identité nationale, c’est un mot que je ne récuserai pas. Celles et ceux qui viennent et qui voudraient venir chez nous doivent accepter et notre histoire et notre identité.

Vaste débat qu’il est temps d’avoir sans parler de racisme anti-blanc.


Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 10:14

 

 

Refusons le cynisme socialiste


Avec la crise qui frappe la France, n'y avait-il pas d'autres priorités ? Était-ce réellement le débat le plus urgent ?
Pour les socialistes, il est évident que cela l'était ! Très cyniquement, ils ont fait leurs petits calculs.

En juin dernier, la fondation Terra nova, organisation très proche du PS, publiait une note établissant la stratégie électorale de la gauche pour les prochaines élections. On pouvait y lire, notamment :


" La France de la diversité est presque intégralement à gauche. L'auto-positionnement des individus révèle un alignement des Français d'origine immigrée à gauche – de l'ordre de 80-20. On retrouve des scores de cette ampleur dans les bureaux de vote des quartiers populaires."


Les socialistes ont poussé encore plus loin cette analyse en établissant une véritable cartographie électorale en fonction de la nationalité des étrangers. Toujours dans cette note, on peut lire que le vote en faveur de la gauche " se vérifie quelle que soit l'origine nationale. Il est le plus massif pour les Français d'origine africaine (tant sub-saharienne que maghrébine) et se renforce nettement pour la seconde génération par rapport à la première (de l'ordre de 10 points). La seule exception est la première génération d'origine asiatique, qui reste polarisée à droite par anticommunisme."


Dès lors, on comprend mieux la détermination des socialistes qui espèrent ainsi se constituer une nouvelle clientèle électorale plus fidèle et plus facile à manoeuvrer que l'électorat populaire qui lui a tourné le dos.

 


Ne bradons pas la citoyenneté française qui s'incarne dans le droit de vote

Malheureusement ce cynisme électoral risque de mettre à terre un des derniers fondements de notre modèle républicain. Depuis des siècles, la citoyenneté française s'incarne dans le droit de vote qui fait le lien entre la citoyenneté et la nationalité.


Accorder le droit de vote aux étrangers non communautaire serait un coup de canif de plus dans notre modèle républicain déjà bien fragile !

 


Parce que nous ne pouvons pas accepter qu'un étranger non communautaire qui n'a jamais souhaité devenir Français, en faisant l'effort sincère de s'intégrer, puisse, malgré tout, voter et être élu en France, nous devons nous mobiliser pour dire NON au droit de vote des étrangers et empêcher François Hollande de le mettre en place.


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 23:33

La Banque centrale européenne a raison

Economie et social | Ajouté le 10.09.2012 à 18H34
Les dettes sont immenses dans presque tous les pays d’Europe (ailleurs aussi). Il faut donc que les pays assainissent leur économie.

En France, cela passe par la diminution des effectifs de la fonction publique, des dépenses de l’Etat et des collectivités territoriales (pourquoi les départements existent-ils encore ?).

Cela passe également par la maîtrise des dépenses de santé. Je publierai prochainement, avec Philippe Even, un livre sur les médicaments (le 13 septembre) qui va montrer qu’il est possible de diminuer les dépenses de 10 milliards d’euros. Bref, que l’Etat se montre économe et qu’il arrête de dilapider l’argent qu’il n’a pas !

Ce qui vaut en France, vaut pour les autres pays européens. Alors, la BCE pourra racheter une partie des dettes en créant vraisemblablement de la monnaie, comme le font les Etats-Unis. L’euro pourrait être ainsi sauvé !

Attention cependant ! La rigueur économique et budgétaire est nécessaire comme l’a demandé Nicolas Sarkozy, il y a quelques mois. Une nouvelle fois, Hollande fait du Sarkozy. Il doit, le pauvre, en être traumatisé, lui qui haïssait tellement son prédécesseur.

Si la mesure de la BCE est importante pour l’Italie et l’Espagne, elle va le devenir pour d’autres pays. Mais sera-t-elle applicable en France ? Il faudrait alors que François Hollande revienne sur ses premières mesures. Terminées la retraite à 60 ans, les embauches dans la fonction publique par l’intermédiaire des emplois d’avenir !

Mais cette décision, qui permettra d’alléger le poids de la dette, ne permettra pas de relancer l’attractivité en France. Il faudra, là aussi, que François Hollande libère la rigidité du travail (flexibilité), diminue les charges sur les entreprises, … Bref, qu’il se renie de bout en bout !!!

En est-il capable ? Je ne le pense pas. Y sera-t-il obligé ? Je le crois. Il faudra qu’il change de Premier ministre, qui n’a aucun caractère. Il faudra qu’il change certains ministres trop dogmatiques…

Quelle histoire !


Pr. Bernard DEBRE
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 20:33

 

 

Puteauxhorizon2014

 

A 18 mois des élections Municipales , le spectacle offert par l'opposition  est plus qu'affligeant , il  est catastrophique ,outre la multiplication des candidatures qui démontre que la droite parisienne est divisée, qu'elle ne propose aucun programme digne de ce nom permettant l'alternance à Paris, voilà que le dissident Pierre Charon donne en pâture sur la place de grève Jean François Lamour  en le discréditant d'une manière violente , l'attitude comportementale à l'encontre  de JF Lamour est inadmissible ,révoltante de la part d"'un sénateur qui se veut être de droite !

 Au fur à mesure du temps qui passe, l'opposition laisse un boulevard à la majorité socialiste qui doit se gausser de ces"ténors de la droite" qui ne pensent qu'à leur fauteuil,leur pouvoir, et non aux parisiens et à la France !

 

Il est souvent difficile pour un militant élu de continuer à se battre pour que nos idéaux triomphent alors que des élus de haut rang ne se battent que pour leurs privilèges .

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

Une attitude irresponsable

Divers | Ajouté le 07.09.2012 à 17H47
J’ai été extrêmement frappé par l’attitude de certains et en particulier celle de Pierre Charon qui, avec une virulence inouïe, a annoncé dans les journaux que la meilleure nouvelle pour la droite était le départ de Jean-François Lamour.

Je considère que cette attitude, ces paroles, sont inacceptables. Nous faisons, semble-t-il, partie d’un même groupe et, au lieu de s’attaquer à la gestion de la Ville de Paris par les socialistes et les Verts, voici que Monsieur Pierre Charon, après avoir été élu sénateur sur une liste dissidente et ayant vraisemblablement fait perdre un siège de sénateur à la droite, est en train à nouveau de faire voler en éclats la cohésion de l’opposition municipale.

A quoi joue t-il ? Quelle prétention extraordinaire ! Qu’a-t-il fait pour agir de la sorte ? Certes, il a été proche de Cécilia Sarkozy, il a amusé Nicolas, mais, à un moment de disgrâce, il a été nommé directeur des chasses présidentielles à Rambouillet, poste uniquement destiné à lui permettre de vivre décemment.

Je suis catastrophé devant l’état du groupe UMP à la Ville de Paris. Catastrophé car on aurait pu s’entendre, travailler ensemble, mais malheureusement, un certain nombre d’élus, qui vraisemblablement pensent plus à leur petite carrière, a décidé de semer la zizanie. Les socialistes doivent bien rire !

Est-ce vraiment ce que nous voulons ? Il est temps que nous arrêtions cette attitude irresponsable. La Ville de Paris sera, si nous continuons, socialiste pendant des dizaines d’années ! Il est dommage que les petites ambitions personnelles l’emportent sur le bien public. Peut-être n’ont-ils jamais su ce qu’était le bien public ?!


Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris
Conseiller de Paris

MPà

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 10:34

 

 

Puteauxhorizon2014 :

 

Mon titre correspond à une pensée philosophique profonde d'un homme qui m'a fasciné par ses multiples talents,homme de lettre,sculpteur,peintre,poète,réalisateur, acteur , je veux parler de mon maître qui était également le Président d'honneur d'une troupe de théâtre ambulant  le théâtre de l'ile de France de jacques Sarthou  où j'ai eu l'honneur d'interpréter quelques pièces !

 

la presse est passée mâiont tre en la matière ,  son influence sur les citoyens a fait en sorte de détruire non seulement l'image mais les actions 'liées directement ou indirectement  à notre ancien Président Nicolas Sarkozy.

 

Jamais de ma vie de militant même sous le Général de Gaulle et François Mitterrand  je n'ai connu une cabale médiatique constante aussi savamment orchestrée.

 

L'affaire Karachi en est un illustre exemple !

 

Sarkozy : Le Monde dégonfle la baudruche Karachi
24heuresactu.com
TweetLes historiens se pencheront un jour avec délice sur la construction médiatique de la campagne de 2012. La presse voulait à tout prix se débarrasser de Nicolas Sarkozy… au risque...

 

 

ll est hélas trop tard, les médias ont voulu la peau de Sarkozy, ils ont réussi , aucune objectivité ! aucune excuse , ils est plus facile d'écrire "j'accuse" que " nous nous sommes trompés" ,il est vrai qu'aujourd'hui exceptés les grands reporters et leurs équipes qui risquent leur vie sur le théâtre des opérations afin de nous informer ' chapeau bas mesdames et messieurs pour votre courage  et l'amour de votre métier,,les " autres" confortablement installés lisant soit leurs prompteurs ou en faisant des billets à partir des dépêches AFP ne sont pas des journalistes à mes yeux !

 

Nous le voyons bien aujourd'hui , la complaisance à l’égard de F.hollande et de son gouvernement prévalent sur l'objectivité qu'ils devraient avoir eu égard à leur profession basée sur l'éthique !

 

bienheureux ceux qui continuent à "gober",à prendre pour argent comptant ce type de "désinformation" !

 

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 12:57
Actualités
Lettre ouverte à Cécile Duflot
Divers | Ajouté le 03.09.2012 à 10H41
Madame la Ministre,

Comme vous devez être heureuse que l’on vous appelle ainsi ! Jamais dans vos rêves les plus fous vous n’aviez imaginé entrer au gouvernement.

C’est vraisemblablement pour cette raison qu’il n’est pas question que vous vous rebelliez. Vous avez dit porter une muselière. C’est ce que nous avions remarqué. Elle laisse juste un petit espace pour que vous avaliez des couleuvres et celles-ci sont nombreuses.

Avant l’élection présidentielle, au moment où François Hollande ne savait pas encore s’il pouvait gagner seul, vous avez négocié avec Martine Aubry.

J’ouvre ici une parenthèse. François Hollande n’a pas voulu négocier directement. Il ne s’en sentait pas capable, tandis que Martine Aubry avait plus de volonté et de courage. Cette négociation portait plus sur le nombre de sièges de député, voire sur votre entrée au Parlement, que sur le fond de votre programme.

Vous avez été divinement bien servie : des circonscriptions à la pelle, l’assurance de deux postes au minimum au gouvernement, et vous, Madame la Ministre, gourmande, vous saviez que vous alliez être non seulement élue à Paris, mais aussi membre du gouvernement. Alors le nucléaire, l’écologie, vos revendications sociales…

Une voiture, un chauffeur, un titre de ministre. Ces petites reconnaissances et ces grands avantages passent largement devant les idées, les principes. Vous espériez néanmoins que les socialistes vous ménageraient et ne vous traiteraient pas en quantité négligeable.

Ils ont tenu parole, entre l’élection présidentielle et les législatives. Vous avez votre propre groupe à l’Assemblée nationale, vous êtes Ministre. L’extase ! D’ailleurs, la joie se lit sur votre visage. Heureuse !
remière alerte : l’exploitation du pétrole au large de la Guyane. Vous y étiez opposée. La ministre de l’Ecologie d’alors, qui entre parenthèse n’était pas écologiste comme vous auriez pu le souhaiter, a néanmoins eu quelques velléités de rébellion. Virée sans autre forme de procès ! Elle se retrouve au Commerce extérieur à vendre des Airbus dont vous dîtes qu’ils polluent les cieux ! Avez-vous réagi ? Rien ! Pas un mot ! Déjà apprivoisée par les socialistes.

Mais voici le temps des humiliations. Vous vouliez une augmentation du SMIC, pour qu’il atteigne 1700 euros par mois. Il n’a augmenté que de 0,6 % (compte tenu de l’augmentation de l’indice des prix). Vous avez juste grommelé même si vous étiez déjà inaudible.

Vous vouliez surtout des signes forts sur le nucléaire. Patatras ! C’est l’humiliation suprême. Arnaud Montebourg, comme Delphine Batho, annoncent que non seulement les centrales poursuivront leur production, mais qu’il s’agit d’une filière d’avenir. Le Premier ministre a bien tenté de mettre de l’huile dans les rouages, mais ce fut maladroit. Rien n’y fait, pour les socialistes, le nucléaire est une filière d’avenir et le restera.

Nous nous attendions tous à des réactions en chaîne (c’est le cas de le dire), vives et voire même à ce que vous quittiez le gouvernement tant les socialistes vous ridiculisaient. Rien ! Toujours la muselière qui vous empêche de parler. Vos amis auraient pu s’exprimer à votre place. Rien non plus de ce côté-là. La mutité complète. Ils restent béats, le sourire aux lèvres, tellement heureux de ce qui leur arrive. La cocarde, le chauffeur, un groupe au Sénat et à l’Assemblée. Les ors gouvernementaux, quoi !!!

Moi qui ne suis pas de gauche ni écologiste (j’entends de la façon dont vous présentez cette science), je suis éberlué par votre mutisme.

Bientôt, un autre sujet va venir sur la table : les gaz de schiste. Quand les explorations vont reprendre, allez-vous détourner la tête pour pleurer sur vos idéaux passés et attendre que votre chauffeur vous ouvre la porte de votre voiture ? Toute une vie de combat, je dirais de cinéma, pour en arriver à échanger un poste de ministre contre un plat d’idéaux.

Que c’est triste l’écologie au pouvoir !
P.Debré
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article