Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 10:04
le premier ministre de la France dérape dangereusement ! perd tout contrôle

Puteauxhorizon2014/2020 :

Comment le premier ministre de la France peut parler de la sorte à une parlementaire ? Comment le premier ministre de la France peut dire qu'il continuera à stigmatiser le Front National ?

Comment le premier ministre de la France peut clamer Haut et fort dans le temple de la démocratie que devrait être l'Assemblée Nationale que la Député Frontiste ne représente ni la République, ni la France ?

Bien que je m'oppose aux idées véhiculées par le Front National ainsi qu'à toutes dérives verbales ou écrites à connotation raciste, antisémite arabophobes, islamophobes ,christianophobes, il est inadmissible que le premier ministre de la France insulte les 30% de français qui vont le 22 Mars prochain voter pour le Front National

En tant que démocrate, que Républicain, je suis effrayé, consterné , par ces visages d'hommes et de femmes d'état déformés par la haine , l'intolérance , aujourd'hui on peut se demander quel est le parti le plus républicain , consternant, affligeant, inquiétant !

Gérald Lalmbilliotte

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 12:10

RSI : Les indépendants dans la rue contre le ras-le-bol fiscal Description (facultatif)

Des milliers d'indépendants manifestent à Paris contre les dérives de leur "Sécu"

je suis Solidaire !

Puteauxhorizon2014/2020

En tant que Président des commerçants et des riverains du haut de Puteaux, je ne peux qu'être solidaire des travailleurs indépendants, commerçants et artisans qui ne peuvent plus s'acquitter des charges liées notamment au RSI , plus de 40% , c'est un hold up autorisé, de plus de nombreuses erreurs dans les calculs ,l'administration ne tient pas compte d'une année sur l'autre des évènements qui peuvent se produire d’où des PVT surfacturés par rapport à une situation réelle, outre le RSI , nos artisans, commerçants et travailleurs indépendants croulent sous les charges, ils ne peuvent plus faire face et vivre simplement de leur travail qu'ils aiment , ils ne gagnent en finale même pas le salaire minimum en travaillant 60h , voire plus , c'est un scandale! ils représentent le tissu industriel français, ils sont le lien social indispensable dans nos villes et dans nos campagnes ! si on ne revoit pas leur fiscalité, ces entreprises n'existeront plus demain, ! nos quartiers vont mourir !

G.LAMBILLIOTTE

Environ 7.000 travailleurs indépendants, artisans et commerçants, selon la police, ont manifesté lundi après-midi à Paris pour dénoncer les multiples dysfonctionnements de gestion de leur régime de protection sociale (RSI) et protester contre les hausses de charges.

Les banderoles "RSI, mafia, Etat, même combat" ou "Ils vont tuer nos emplois" ont suivi le cortège parti vers 14H00 du jardin du Luxembourg avant de se disperser vers 17h00 sur l'esplanade des Invalides.

Certains manifestants détournaient l'appellation des très petites entreprises (TPE) par "TPE = travailleur précaire endetté" ou le sigle RSI par "Racket sans interruption" ou "Racket social des indépendants". D'autres banderoles à caractère obscène attiraient le regard.

La manifestation n'était pas soutenue par les organisations patronales telles que l'UPA (artisans et commerçants de proximité) et la CGPME.

Les protestataires répondaient à l'appel de l'organisation Sauvons nos entreprises, et d'une vingtaine d'autres parmi lesquelles les Citrons pressés, les Pendus, les Bonnets rouges et les Buralistes en colère, affirme Pascal Geay, président de Sauvons nos entreprises qui se dit à l'origine de l'initiative.

Celui-ci a demandé une minute de silence "pour ceux qui se sont suicidés et ceux qui ont tout perdu" à cause du RSI.

'un moratoire du RSI'

Il a réclamé "un moratoire du RSI", menaçant d'occuper des centres du RSI si aucune mesure n'est prise au bout d'un mois. M. Geay par ailleurs a insisté sur l'importance de "sauvegarder la sécurité sociale", en réponse à certains qui appellent à se désaffilier au profit d'assurances privées, et de ne "surtout pas" faire de place à la violence.

Les manifestants protestent contre "les dysfonctionnements notoires du RSI depuis plusieurs années et les charges qui augmentent de façon exponentielle", a expliqué Karine Lhéritier, restauratrice dans la Drôme.

Erreurs dans les appels de cotisations, dossiers perdus ou encore interventions d'huissiers sur de fausses données, absence d'appels de cotisations pendant plusieurs années conduisant à des poursuites sans motif ou de mauvaises surprises au moment de la retraite: le Régime social des indépendants (RSI) créé en 2006 a entravé et mis en péril l'activité de bien des entrepreneurs de France.

Dont celle de la commerçante Pascale Sebastian, 47 ans, venue de Niort (Deux-Sèvres): "Je ne peux plus me verser de salaire. Je n'ai plus de salarié. Je ne fais que payer les charges".

La commerçante, qui employait deux personnes dans sa boutique de vêtements et se rémunérait 8.000 euros par an, a licencié sa dernière salariée il y a un an. "J'ai mis toutes mes économies personnelles et je risque de tout perdre", confie-t-elle à l'AFP.

S'adressant à la foule, Claire Klervia, 41 ans avec deux enfants adolescents, raconte sa propre expérience : ce sont 60.000 euros que lui réclame le RSI. "Ca veut dire les huissiers à la maison, fracturer ma porte d'entrée et fouiller tous les tiroirs", énumère celle qui employait auparavant 4 personnes dans le BTP à Saint Pol de Léon dans le Finistère.

Les huissiers, Nicole Pointcheval, 55 ans, et son mari artisan menuisier, les connaissent aussi. Le RSI leur demande 99.000 euros de dettes pour la période 2007-2011.

"Quand on écrit, on n'a pas de réponse ou des réponses à côté", dit Nicole Pointcheval à l'AFP. "Il faut enquêter sur tous ces dysfonctionnements"

Muni de sa pancarte "RSI, arrêtez le massacre", Pascal Poulain, entrepreneur dans le bâtiment depuis 20 ans, formule les mêmes reproches sur le RSI qui "prend 40% du chiffre d'affaires".

"Lorsqu'on demande des comptes, ils sont incapables de dire ce qu'on leur doit", fait valoir cet entrepreneur âgé de 52 ans, installé dans l'Aisne, qui travaille depuis deux ans uniquement avec son fils après avoir eu sept salariés.

Agglutinés devant un salon de coiffure, de nombreux coiffeurs alertaient sur les difficultés d'une "coiffure en danger", munis de panneaux de danger de mort.

La situation du régime social des indépendants (RSI) est "normalisée" et les réclamations se font plus rares, avaient affirmé le 25 février les dirigeants de cet organisme.

© 2015 AFP

je suis solidaire du mécontentement des travailleurs indépendants, des commerçants et artisans !
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 11:37
Sivens : le conseil général du Tarn opte pour un projet de barrage réduit et exige l'expulsion des zadistes

Le département a décidé d'abandonner le projet initial du barrage de Sivens mais a choisi la construction d'une retenue de moindre importance sur la même zone.

Réuni vendredi 6 mars à Albi, le conseil général du Tarn a choisi d'abandonner le projet initial de barrage prévu à Sivens, pour choisir à la place un projet de barrage réduit. Les élus départementaux ont par ailleurs exigé l'expulsion sans délai des zadistes qui occupent la zone. Depuis jeudi matin, des renforts de gendarmerie ont resserré l'étau autour du site qu'encerclent des centaines d'agriculteurs exaspérés après un an et demi d'occupation par des des militants opposés au projet de barrage.

• Le renforcement du dispositif de sécurité autour du barrage a fait courir de nombreuses rumeurs d'expulsion des zadistes, mais la préfecture a démenti toute évacuation en cours.

Le nombre des pro-barrage a également augmenté jeudi, au-delà des 150 personnes de la veille. Ils maintiennent depuis samedi un blocus de la Zad. Certains sont armés de bâtons.

• Jeudi soir, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a évoqué une "situation d'extrême tension", appelant "solennellement à l'apaisement et à la responsabilité de chacun", imité par Xavier Beulin, le patron de la FNSEA, premier syndicat agricole français.

Sivens : le conseil général du Tarn opte pour un projet de barrage réduit et exige l'expulsion des zadistes
Des opposants au barrage de Sivens font face à des gendarmes mobiles, le 4 mars 2015 près de Gaillac (Tarn), à proximité du site occupé par les zadistes. (PASCAL PAVANI / AFP)

Des opposants au barrage de Sivens font face à des gendarmes mobiles, le 4 mars 2015 près de Gaillac (Tarn), à proximité du site occupé par les zadistes. (PASCAL PAVANI / AFP)

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 10:58

Nicolas Sarkozy veut «tout changer»

Rendez-vous est donné le 30 mai à Paris. Le bureau politique a acté, ce mardi, que se tiendrait là le congrès fondateur du nouveau parti qui remplacera l'UMP.

Le 12 avril et le 14 juin étaient également proposé, mais c'est finalement la date intermédiaire qui a été retenue. «Elle laisse le temps d'organiser les élections internes» (délégués et comités de circonscriptions, présidents de fédérations, peut-être appelés à changer de dénomination dans le nouveau parti), fait valoir une source en interne.

«Un nouveau nom qui ne sera pas un sigle»

Ce futur aura «un nouveau nom qui ne sera pas un sigle», a affirmé à plusieurs reprises le président de l'UMP. Ce ne devrait pas être «le Rassemblement», un temps envisagé.

Avec le changement de nom, Nicolas Sarkozy a également confirmé le changement de statuts, dont il avait confié la rédaction, au lendemain de son élection à la tête du parti en novembre, à une équipe dirigée par Nathalie Kosciusko-Morizet.

Dans son interview lundi au Figaro, il indiquait que le nouveau parti serait «une formation beaucoup plus large» que l'actuelle UMP, «plus rassembleuse, plus dynamique». Elle sera «ouverte à tous ceux qui voudraient préparer l'alternance, et notamment au centre». «Quand je dis le centre, je parle du vrai centre-droit, donc ceux qui sont clairement dans l'opposition», avait-il pris soin de préciser.

Sarkozy : «Ma priorité est de remettre au travail ma famille politique»
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 23:21

Puteauxhorizon2014/2020

:

On sait les risques encourus quand on embrasse une carrière politique, on sait que l'on peut être l'objet de toutes les attaques possibles et inimaginables, on sait que chaque geste , chaque parole ne peut passer inaperçus, qu'avec les nouvelles technologies, les espaces de liberté sont réduits au maximum, on sait qu'on est "exposé" en permanence et que la vie privée n'existe pratiquement plus, il faut être solide intellectuellement et physiquement pour être un représentant du peuple.

Mais quand on est un ministre d’État comme Madame TAUBIRA on ne peut se permettre d'avoir des dérives verbales haineuses, nauséabondes : je cite :

", Qualifié mercredi par Christiane Taubira de "personne indigente moralement" dont les paroles "sont des déchets de la pensée humaine", le député UMP du Nord estime que l’"on a touché le fond" : "La garde des Sceaux n’est plus digne de rester à sa place."


ll est malheureusement vrai que la politique de justice menée par la garde des sceaux est jugée laxiste, voire dangereuse pour la sécurité des personnes, par nombre de nos concitoyens et que cette politique jugée à tort ou a raison comme telle nourrit le Front National qui ne cesse de prendre des points dans les sondages, flirtant avec les 30% des intentions de vote au premier tour des départementales, :

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 12:26

Puteauxhorizon2014/2020 - l'évènement a été quasiment passé sous silence par les médias !

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 00:01

Dans une vidéo diffusée sur internet, l'organisation islamiste des Shebab (la branche somalienne d' Al Qaïda) appelle à mener des attaques contre les quatre temps à la Défense ou le Forum des Halles à Paris.

Les autres cibles seraient le "West Edmonton Mall" au Canada, l'artère commerçante d'Oxford Street à Londres ou le "Mall of America" du Minnesota (nord des États-Unis), l'un des centres commerciaux les plus vastes au monde avec près de 40 millions de visiteurs par an. Minneapolis abrite la plus importante communauté somalienne du pays, une cible de choix pour cette branche d’Al Qaïda en Somalie, qui tente de recruter parmi les descendants d’immigrés.

Romain Caillet est chercheur et consultant sur les questions islamistes. Il estime que la France n'est pas la première visée même s'il faut rester prudent.

La France est une cible secondaire, il existe un contentieux entre les Shebabs et la France.

<iframe src="http://www.franceinter.fr/player/export-reecouter?content=1056347" width="481" frameborder="0" scrolling="no" height="139"></iframe>

Les menaces proférées par les Shebabs dans cette vidéo de propagande visent aussi la Grande-Bretagne, le Canada et les États-Unis. Le ministre américain de la Sécurité intérieure a déclaré dimanche prendre au sérieux cette menace. Jeh Johnson, le ministre américain de la sécurité intérieure, soupçonne les Shebabs de chercher à regagner du terrain médiatique face à l’État islamique

À la lumière des récentes attaques, à Paris, Copenhague ou Ottawa, la menace que peuvent constituer des jeunes radicalisés dans leur propre pays inquiète de plus en plus les autorités.

Le Forum des Halles © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN / Pierre Heckler - 2015

Le Forum des Halles © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN / Pierre Heckler - 2015

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 00:41

Puteauxhorizon2014/2020 - L'union Nationale, le message du 11 Janvier seront toujours dans notre mémoire qu'elle soit individuelle ou collective , nous avons conscience que nous sommes en guerre contre la tyrannie, la barbarie et que nous devons combattre ce fléau tous ensemble .

Néanmoins, nous ne sommes pas des bisounours, la dure réalité nous rattrape, chômage , perte du pouvoir d'achat, pression fiscale, politique du logement déplorable, problèmes internationaux qui fragilise l'équilibre mondial, les réformes faites ne sont que du soupudrage, du travail bâclé,

politique désastreuse qui mécontente aussi bien la gauche traditionnelle et la droite libérale, politique sociétale qui remet en cause les fondements même de notre société, qui fait en sorte de vouloir faire table rase de nos racines, de notre identité, de notre culture judéo chrétienne !

La politique agricole est une catastrophe pour nos agriculteurs et éleveurs, pas de quoi s'étonner que notre Président ait été sifflé et de surcroît la garde rapprochée a plaqué au sol le représentant de la confédération Paysanne Laurent Pinatel, bel exemple de la liberté d'opinion et de la liberté d'expression prônée par notre Président et son gouvernement.

Gérald Lambilliotte

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 18:55

Puteauxhorizon2014/2020

Laurent Pinatel porte parole de la confédération paysanne , expulsé de la délé gation, plaqué au sol par la garde rapprochée du Président, la Liberté d'opinion , la liberté d'expression si chères à notre Président balayées d'un revers de mains , surtout pas dee vagues, sommes nous encore en démocratie ? on peut se poser des questions !

gérald Lambilliotte

Voir les commentaires

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 14:30

Un amendement à la loi Macron voté ce lundi soir prévoit de substituer des jours fériés du calendrier national à des « jours fériés locaux ». En clair : de supprimer des fêtes catholiques.

Puteauxhorizon2014/2020 :

mine de rien, en catimini, la Loi Macron dit Loi à tiroirs passée en force en utilisant le fameux article 49.3 , permet de substituer les jours fériés du calendrier National , essentiellement des fêtes chrétiennes à des jours fériés locaux, souhaitons que cet amendement sera considéré comme anticonstitutionnel sinon il faudra que le peuple de France réagisse pour que notre identité, notre culture, nos racines judéo chrétiennes auxquelles nous sommes très attachés ne soient plus qu'une simple parenthèse de notre histoire

Gérald Lambilliotte.

Le rapport avec la loi Macron ne saute pas aux yeux mais, avec cette loi à tiroirs nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises… Un amendement à la loi sur le travail dominical et les jours fériés, proposé par Éricka Bareigts, députée de la 1ère circonscription de La Réunion, a été voté hier soir avec l’appui de deux autres députés de La Réunion, deux députés de Mayotte et un député de Guadeloupe. Il prévoit de permettre aux préfets des collectivités d’Outre-Mer de substituer des jours du calendrier national à ceux spécifiques au territoire. Il s’agit, a expliqué Éricka Bareigts, de « donner une transparence et une base légale aux pratiques diverses qui s’expriment sur nos différents territoires » (L’info.re).

« Le remplacement d'un jour férié hérité d'une fête religieuse catholique serait laissé à l'appréciation du préfet, en accord avec les acteurs locaux et avant des négociations en vue d'adapter les conventions collectives » (Le Figaro). Dans son amendement, la députée précisait que les jours fériés susceptibles d'être remplacés étaient le lundi de Pâques, l'Ascension, le lundi de Pentecôte, l'Assomption (15 août) et la Toussaint… Mais la version finalement votée hier interdit seulement de remplacer les jours fériés républicains (1er et 8 mai, 14 juillet et 11 novembre) ce qui permettrait donc de remplacer aussi Noël et la Saint-Sylvestre (Tahiti-infos) !

Pour être appliqué, cet amendement devra attendre la promulgation de la loi Macron et passer l’examen du Conseil constitutionnel. Il faut bien entendu souhaiter qu’il soit censuré pour préserver la célébration des fêtes chrétiennes qui appartiennent à l’identité française, et pour ne pas créer une fracture entre la France métropolitaine et les départements d'Outre-Mer (DOM). Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, avait lui-même relevé, lors du débat à l'Assemblée nationale sur cet amendement, que le Conseil constitutionnel pourrait estimer qu'il est sans rapport avec « la croissance et l'activité », qui est l’objet de son texte de loi (Ouest-France).

La loi Macron utilisée pour supprimer (en douce) les jours fériés catholiques
Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article