Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 09:24

Assistez à la commémoration de l’Appel du 18 juin


La municipalité et l’association Charles De Gaulle vous convient à la cérémonie commémorant le 71e anniversaire de l’Appel du 18 juin 1940 du Général De Gaulle, qui se déroulera samedi 18 juin 2011 à 18 heures au Parc du Moulin (face au Conservatoire municipal).

Un service de cars est prévu parking du commissariat à 17h30. Afin de prévoir le nombre de cars à mettre en place, la réservation est obligatoire auprès du service des relations publiques au 01 46 92 95 82.

Par cette commémoration de l’Appel du 18 juin, la Ville de Puteaux rend hommage à son auteur, le général de Gaulle, et aux Français qui ont combattu pour la liberté pendant la Seconde Guerre mondiale.

18 juin 1940. Depuis Londres, le général De Gaulle lance sur les ondes de la BBC un appel à poursuivre le combat et à refuser la défaite et la reddition de l’Armée française prônée par le maréchal Pétain à l’issue de l’offensive allemande de mai 1940 sur le Bénélux et la France.

En appelant les Français à continuer la lutte aux côtés des Alliés et en maintenant la France dans la guerre, le général De Gaulle préserve tant l’honneur du pays que ses intérêts : à l’heure de la victoire, le 8 mai 1945, la France siège avec les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale et recueille la capitulation de l’Allemagne nazie.

  (10 juin 2011)

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 15:28

 

 

Puteauxhorizon2014:

 

Notre ex conseillère ceccaldiste qui ne manquait pas en son temps de glorifier , de mettre en

valeur la politique conduite par notre ex-Maire CharlesCeccaldi-Raynaud et de sa fille, furieuse de ne pas avoir été

été de nouveau sur la liste s'est empressée par esprit de revanche à rejoindre sur la liste indépendante conduite

par l'ex socialiste d'alors Christophe Grebert ,personnage hélas entièrement construit et médiatisé à cause de 

notre ex-Maire , veut remplacer "Elisabeth Teissier"et prédire le non avenir de la famille Ceccaldi  qui,d'après elle

aurait tiré ses dernières cartouches lors des dernières élections Cantonales de Mars 2011.

 

Cette représentante ose affirmer que:

 

"De notre côté, nous continuons, avec des équipes renouvelées, représentant la nouvelle diversité de Puteaux, à travailler des dossiers qu’il faudra bien finir par ouvrir"

 

J'ose espérer que cela ne sera jamais le cas et que ce couple infernal n'arrivera jamais au pouvoir et que les putéoliens ne seront pas dupes et qu'ils ne se laisseront pas abuser par ce "plumitif" et son adjointe qui n'ont de projets que le leur.

 

Je crois que cette dame comme son leader n'ont qu'un seul souci, c'est de dire quasiment d'une manière systématique "NON" à tous les projets soumis en séance du Conseil et à ne pas être présente en ce qui concerne Mme Sylvie Cancelloni aux commissions du CCAS qui est pourtant un des postes budgétaires le plus important de notre Commune.

 

Cette dame qui est un personnage hautin, condescendant, méprisant,se croyant au dessus de tout le monde a l'outrecuidance d'adresser un témoignage de sympathie à la gente féminine composant leconseil Municipal et plus

particulièrement à la remière adjointe Maryse Chavrier en disant qu'elles sont engagées dans des combats de mauvaise qualité et qu'elles vont droit dans le mur.,

 

Je suis encore surpris de ce manque de respect à l'égard de ces "femmes"  qui étudient les dossiers ,qui mettent

tout en oeuvre pour que lesdivers projets aboutissent , qui mènent fièrement un combat permanent afin que la politique conduite par notre Maire voit le jour , ces équipes féminines sont très compétentes,chacune dans leur domaine

et recherchent constamment l'excellence qui bien  entendu ne peut être jamaisatteint ,mais c'est leur but.

 

Ce  sont des femmes "convaincues"qui ont un idéal commun, toujours mieux faire pour le bien être de l'ensemble des Putéoliens.Ce sont desfemmes "méritantes"et qui ne méritent pas mieux, elles ne sont pas comdamnées à "supporter" , elles ne subissent pas mais  participent depuis plusieurs années avec passion leu rmandat., 

 

  extrait billet de Mme Cancelloni 

 

C’est enfin très certainement la dernière victoire de la « famille ». De scrutin en scrutin, l’effilochage du clientélisme s’accélère. Avec quoi désormais Joëlle Ceccaldi-Raynaud pourra-t-elle arriver à convaincre de son excellence ?

De notre côté, nous continuons, avec des équipes renouvelées, représentant la nouvelle diversité de Puteaux, à travailler des dossiers qu’il faudra bien finir par ouvrir.

J’adresse à Maryse Chavrier et quelques autres et femmes de bonne volonté de l’équipe municipale toute ma sympathie : engagées par d’autres dans des combats de mauvaise qualité, elles sont condamnées à « supporter » une Maire qui les conduit tout droit dans le mur. Elles auraient mérité mieux ; mais c’est à cela que sert la liberté de conscience.

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 09:33

“j’espère malgré tout que vous publierez mon message”. Mais bien entendu ! Je veux provoquer le débat, car c’est comme ça qu'on avance dans une société démocratique."

 

 

Puteauxhorizon2014 :

 

C'était en 2004, lors d'un entretien, notre plumitif précisait qu'il acceptait que l'on pense

différemment  et qu'il s'engageait à publier sur son blog les critiques à son encontre.

Aujourd'hui,Christophe Grébert n'accepte pas les critiques et ne les mets pas en ligne .

 

i l est vrai, que c'est le champion de la démocratie ,de la tolérance, de la probité intellectuelle ,

 

cherchez l'erreur

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

http://blog.menneveux.com/christophe-grebert-webloggue-puteaux/

 

Christophe Grebert: J’attends d’eux qu’ils réagissent, qu’ils disent et expliquent leurs positions. Mon but est de leur donner la parole.

Mais beaucoup n’osent pas. Comme s’ils n’avaient pas l’habitude qu’on leur demande leur avis. Comme si on leur avait toujours refusé de s’exprimer.

Une chose qui est très caractéristique : quand quelqu'un n’est pas d’accord avec moi, et qu’il me l’écrit, souvent il ajoute à la fin de son courriel :

“j’espère malgré tout que vous publierez mon message”. Mais bien entendu ! Je veux provoquer le débat, car c’est comme ça qu'on avance dans une société démocratique.

Je me permets de critiquer. Je m’expose. Alors pourquoi dans ce cas je refuserais à mon tour la critique ? Je cherche donc à établir avec les visiteurs de MonPuteaux.Com une relation de confiance, de partage : je te donne, tu me donnes. On progresse ensemble.

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 15:57

 

 

 

Puteauxhorizon2014: Sylvie Cancelloni , ex Conseillère Municipale de Monsieur Charles Ceccaldi-Raynaud ,

candidate éligible sur la liste indépendante de Puteaux Ensemble conduite par l'ex membre du Parti socialiste

devenu membre du MoDem Christophe Grebert ,elle même devenue membre du MoDem fait une critique élogieuse du livre du Maire de Neuilly-sur-Seine Jean-Christophe Fromentin intitulé : " Mon Village dans un monde global".

 

 

Sylvie Cancelloni ne manque pas une occasion de sortir ses griffes à l'encontre de notre Député-Maire 

 

"  En ces mots très sobres, il exprime ( Mr Fromentin) ce qu’à Puteaux, nous commençons à ressentir : la politique au service de soi ou d’une famille n’est plus guère supportable. Et que pour réfléchir de façon renouvelée, se projeter dans l’avenir, oser une parole audacieuse, défendre une vision, il faut d’abord oublier son intérêt personnel ".

Sylvie Cancelloni

 

Notre Conseillère de l'opposition ne manque ni d'audace, ni d'aplomb en terminant son billet comme suit :

Et que pour réfléchir de façon renouvelée, se projeter dans l’avenir, oser une parole audacieuse, défendre une vision, il faut d’abord oublier son intérêt personnel ".

 

A ce que je sache , son mentor, Christophe Grebert n'a aucune vision positive pour notre ville,

n'a aucune parole audacieuse sinon celle liée directement ou indirectement à la victimisation de sa personne, ne se projette pas dans l'avenir de notre Ville mais dans son propre avenir,

peut importe les moyens, peut importe le parti politique, ce qui lui importe c'est son intérêt personnel , c'est sa propre vision de lui même,

 

Cequi n'est pas supportable, c'est l'arrogance, la suffisance ,la condescendance ,le mépris deces gens là qui sont loin très loin d'être altruistes.

 

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 


 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 12:36

 

 

Puteauxhorizon2014 : 

 

 

Les planches sont ouvertes à nouveau, nous souhaitons bienvenue aux nouveaux gérants ,

en effet ,ce lieu de convivialité,de vie très agréable est désormais tenu par les aveyronnais qui sont

montés à Puteaux pour nous faire partager leurs produits du terroir ( fromageset charcuteries)

Merci à la Ville de Puteaux d'avoir maintenu sur ce site prestigieux de l'esplanade de l'hôtel de Ville

un endroit de détente, d'échange pour l'ensemble des Putéoliens, un moment d'évasion , de rencontres

autour du pot de l'amitié , d'une superbe glace,  d'une planche"aveyronnaise".

Souhaitons que le service, l'accueil, l'amabilité soit au rendez vous comme leur prédécesseur,un personnage haut en couleur David savait si bien le faIre.

Un petit conseil sur le service que je souhaite voir maintenu à table, éviter si possible le café dans des gobelets en plastique que l'on doit chercher soit même , à 1,60€ , les Planches ,c'est un superbe concept réalisé

par la Ville, il convient de maintenir un service de qualité en pratiquant des prix abordables.....,

 

Les Planches ne sont pas comme les fast food "un libre service ".

 

Gérald Lambilliotte

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 10:28

 

 

 

Puteauxhorizon2014: 

 

j'ai eu l'honneur en ma qualité de porte drapeau d'accompagner jusqu'à sa dernière demeure

mon ami qui était comme un père à mes yeux, je présente à nouveau à toute sa famille mes condoléances les plus attristées .

je remercie laFNACA de m'avoir donné l'autorisation de publier leur article.

 

Gérald Lambilliotte

 

Un ami nous a quitté .....

 

 

pierre Dasse077

 

Pierre DASSE, Ancien Combattant de la Guerre

39/45 était le président , depuis fort longtemps

de " LA FRATERNELLE " , toute première

Association du monde Combattant de PUTEAUX.

 

P dasse blog 006

 

Il nous appelait "ses fils" et nous fit l'honneur  de son

amitié.

il restera dans notre coeur un compagnon fidèle et

un précieux conseiller.

il fait don à la ville de Puteaux de son Musée du Souvenir

dans lequel il rassembla : documents, photos uniformes

et souvenirs des soldats des 3 générations du feu

depuis 1914 jusqu'à nos jours .

 

P dasse blog 014

 

P dasse blog 008-copie-1

 

P dasse blog 013

 

P dasse blog 011

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 23:36

Un coup de chapeau à Gérard Brazon qui conforte son positionement sur la plateforme Over-blog et fait d'un blog putéolien, un des blogs les plus lus à Puteaux mais aussi en France et en Israël. 

Gérald Lambilliotte


 

Je souhaitais vous communiquer une information qui n'est pas minime dans la mesure ou ce blog, PUTEAUX-LIBRE.over-blog,  fait partie de la plateforme Over-Blog et du groupe Wikio. 

Ce blog est classé en 404 iéme position sur Over-blog francophone et en 254 iéme sur le groupe Wikio catégorie "Politique". C'est grâce à votre fidélité, aux contributeurs occassionnels et ceux officiels comme: Bonapartine, Nancy Verdier et Marie Claire Muller que je remercie aujourd'hui, que ce blog commence à être connu.

Le ton de liberté, la lutte contre l'islamisation de notre société, pour la laïcité, les droits de la femme, l'indépendance d'opinion, l'ouverture des commentaires fait que vous aimez de plus en plus, venir pour constater et participer. Pour ma part, je suis ravi que vous soyez parmi ses 25 millions de personnes en venant sur ce blog. http://puteaux-libre.over-blog.com

Gérard Brazon 

 

OverBlog fait partie d'un groupe Européen unique, Wikio Group. (...) La dernière fusion en date est Trigami, avec qui nous avons signé la semaine dernière, et dont l'activité en Suisse, Allemagne et Autriche termine d'installer le groupe Wikio dans les principaux pays européens.

Il est très rare que des sociétés de notre taille réalisent des fusions. Encore plus rare que des entrepreneurs décident de joindre leurs forces pour travailler dans un même ensemble. C'est ce qui rend le projet unique et plus que jamais excitant.

Nous avons décidé l'an dernier de nous associer à d'autres sociétés reconnues pour former Wikio Group avec l'ambition de devenir ensemble un acteur incontournable dans l'univers des médias en Europe
Avec le temps, et grâce à vous, OverBlog est devenu utile à 25 millions de personnes chaque mois !

Over-blog Groupe Wikio

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 10:43

 

Puteauxhorizon2014:     Depuis son élection au Conseil Général,  Vincent Franchi  Maire Adjoint , Délégué à l'enseignement, à la Culture et à la Jeunesse  préside au sein du Conseil Général des hauts de Seine la

Commission de la Petite Enfance et de la Famille  et co-préside la Commission de la Culture, du Tourisme

et des Nouvelles Technologies.

 

Vous trouverez ci-après la composition de ces commissions .

 

vfranchi@mairie-puteaux.fr

 

Commission de la Petite Enfance et de la Famille : 

 

Président : M. Vincent Franchi

1er Vice-président : Mme Isabelle Caullery

2ème Vice-président : M. Daniel Courtès

 

Membres titulaires :

 

M. Jean Sarkozy

Mme Marie-France de Rose

Mme François Kosciusko-Morizet

Mme Marie-Claude Garel

M. Pascal Buchet

 

Membres suppléants:

 

Mme Nicole Gouéta

Mme Christiane Barody-Weiss

M. Yves Révillon

Mme Nadine Garcia

M. Bernard Lucas

 

 

 

Commission de la Culture, du Tourisme et des Nouvelles Technologies : 

 

Président : Mme Isabelle Caullery

1er Vice-président : M. Vincent Franchi

2ème Vice-président : M. Thierry Solère

 

Membres titulaires :

 

M. Cyrille Déchenoix

M. Hervé Marseille

M. Paul Subrini

M. Patrice Leclerc

M. Bernard Lucas

 

Dans le cadre de ses compétences, Votre Conseiller Général  préside deux commissions pour lesquelles

il porte un intérêt tout particulier,  vous pouvez compter sur lui ,il saura au sein du Conseil Général

défendre vos intérêts et bien entendu ceux de notre Ville ou il fait bon vivre ensemble .

 

Vous pouvez contacter votre conseiller-Général qui est à votre écoute par e-mail:

 

 

vfranchi@mairie-puteaux.fr

 

 

Gérald LAMBILLIOTTE


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 08:34

 

Puteauxhorizon2014:   Quant on voit que les principaux acteurs de l'Equipe à C.Grebert qui brillent par leur absence tant au conseil Municipal qu'au CCAS ? comment les électeurs de l'opposition puissent  continuer à faire confiance 0 un homme qui n'a qu'une seule ambition" la sienne et non le devenir de notre ville.

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

Source :http://puteaux.over-blog.com/

Absent depuis plus d'un an aux séances du conseil municipal de Puteaux

 

Déjà fantomatique pendant la campagne des municipales, le candidat d'EE-Les Verts Bruno Lelièvre a complètement disparu du paysage politique putéolien. Rappelons brièvement que ce charmant personnage est choisi par Grébert pour être le troisième larron de la fine équipe des cinq élus de la liste Puteaux Ensemble au conseil municipal. Le club des cinq se réduit à trois après le changement de bord post-électoral de Grébert qui après une campagne placée sous le signe de l'indépendance rejoint le Modem et trahi les pauvres électeurs abusés qui lui ont fait confiance. deux élus quittent le groupe de girouettes et assument leur indépendance.

 

Plus d'un an que Bruno Lelièvre ne s'est pas présenté aux séances du conseil municipal de Puteaux. Il semble même qu'il ne réside plus à Puteaux. Son propre parti par la voix de son candidat aux dernières élections cantonales avoue n'avoir aucune remontée d'information concernant une quelconque activité ou projet pour la commune. Rien, pas la moindre initiative, pas le moindre projet. Bref du vent, du vent, du vent. Pourtant il ne démissionne pas au profit d'un autre. Il donne procuration sur procuration à Grébert lequel ne peut se permettre de laisser l'opinion publique constater une nouvelle défection dans ses rangs.

 

Alors que penser des tribunes et autres billets signés par Grébert au nom d'un soit disant groupe Modem/EE-Les Verts qui n'est en réalité qu'une façade qui masque comme toujours le néant. Christophe Grébert brasse du vent, il est aussi utile à Puteaux que son camarade Bruno Lélièvre.

 

N'oublions pas la numéro deux de ce trio Sylvie Cancellonni (ex conseillère municipale de Charles Ceccaldi-Raynaud) qui brille par ses quatres absences sur cinq au conseil d'administration du CCAS. L'action sociale n'est semble t-il pas sa priorité. Chacun appréciera le peu de sérieux de cette élue plus douée pour les débats stériles que pour les actes à caractère social à destination des putéoliens.

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 18:01

 

 

                         4 MARS 2011

 

                1971/2011

 

    40 ans de Mandat à la Ville de Puteaux

 

               Courage-Honneur-Loyauté 

              Le combattant de l'Injustice

 

C'était en1971, la campagne électorale avait été très éprouvante, un bastion de la fameuse

"ceinture rouge" était tombé , le parti communiste à cette époque était fortement  implanté, cette victoire

allait permettre à notre Ville de se transformer et de quelle manière!.

 

A la proclamation des résultats, sur les escaliers de la salle des colonnes , l'internationale était reprise par

des centaines de communistes et socialistes qui tenaient tous une rose rouge à la main, nous étions une

vingtaine à peine sur les marches avec un porte voix qui ne couvrait pas les clameurs de la foule en colère,

CCR a été obligé de faire appel aux gardes mobiles pour faire évacuer la salle baïonnettes au canon, 

Quelle époque, magnifique, ou le nom Victoire prenait toute sa dimension.

 

Gaston Garino 40 ans 03

GASTON chante Jean Ferrat   le 04/mars/2011           

 

L'histoire de notre Ville a commencé  le 04/03/1971, celle de Gaston GARINO également,  une deuxième

naissance pour cet homme hors du commun.

 

                                                 

Nous nous devions ,sa famille,ses proches,sesamis,de rendre hommage à Gaston GARINO ,  Maire-Adjoint de Notre Ville depuis 1977, dont la vie est un combat permanent ,

 

- 40 ans au service de la Municipalité,

- 40 ans au service des administrés,

- 40 ans de fidélité,

- 40 ans de loyauté,

- 40 ans d'amour porté à cette ville dont il connaît chaque recoin,il est intarissable sur son histoire.

 

 C'est un homme d'exception aux multiples talents, c'est un exemple pour notre jeunesse ,pour nous tous, c'est un homme d'une grande tolérance, d'ouverture, c'est un humaniste !

 

J'ai eu la chance outre d'avoir des parents exceptionnels de rencontrer au cours de ma vie des hommes et des femmes d'exception , Gaston Garino en fait parti,de surcroît nous avons tissé durant ces quarante années des liens d'amitié très forts ,c'est un privilège d'être son ami , merci Gaston.

 

Gaston GARINO est un homme qui a plusieurs cordes à son arc, passioné d'art, principalement de la peinture,c'est un expert éclairé ,La Maisonde Camille qui va être inaugurée prochainement est un aboutissement de ses rêves, passionné d'écriture,il publie "Puteaux terre d'aviation ", il écrit égalemnt la Saga des De Dion Bouton qui est en

cours d'édition.

 

Pilote d'essai,metteur au point, chanteur, il sait tout faire et avec quel talent , outre d'être une légende vivante,

c'est un puits de connaissance.

 

On ne peut commémorer un tel anniversaire sans lever le voile sur une partie de sa vie toute aussi riche que surprenante .     

 

 

Gaston GARINO est né en 1927 à EPINAL d'une mère lorraine et d'un père niçois.

 

Huit ans plus tard, a peine âgé de huit ans son père décède des suites de blessures reçues pendant la grande guerre de 1914/1918.Sa mère n'ayant pas de ressources fut obligée de se séparer de son fils, orphelin, il rentre en internat à MIRECOURT, établissement dirigé par le diocèse.

 

Le bruit des bottes nazies font trembler l'Europe, la déclaration de guerre  est proclamée en 1939, Ce gamin de 12 ans, sans le vouloir  encore est confronté à l'Histoire avec un grand "H" , 

 

1940, Gaston GARINO et ses camarades subit les vrais combats et les bombardements répétés de

l'aviation Allemande qui fonçe en piqué en affolant la population des vosges , ils miltraillent sas discernement dans un bruit d'enfer, les sirènes hurlent, il règne alors un climat de peur dans un décor dantesque composé de flammes, de maisons détruites, de cadavres jonchés au sol, de sang .

 

Avant que les troupes Allemandes entrentà MIRECOURT, Gaston GARINO quitte la ville à pied accompagnés par les soldats de l'armée française en déroute pour rejoindre  EPINAL ou sa mère à un modeste appartement, mais  la Ville d'EPINAL est à feu et à sang , c'est au sein d'une bataille furieuse que se livre les soldats, que Gaston GARINO arrive à l'appartement de sa mère qui est pillé, tout est cassé, spectacle de désolation, spectacle de trsitesse, d'horreur pour ce gamin de 13 ans .

 

Gaston GARINO assiste impuissant et contemple l'état de l'appartement de sa mère , il est entré non pas encore dans l'histoire mais dans l'horreur de la guerre.

 

Meurtri dans ses chairs et dans son âme, ce gamin de 12 ans reprend la route jonchée de débritis, de blessés hurlant à la mort , de cadavres , et sous la ronde incessante de ces oiseaus de proie en fer Il n'a certes que douze ans, nt et toujours sans discernement à semer la mort.

 

Il n'a certes que douze ans , mais déjà un sentiment d'injustice l'envahit, cela sera et est encore aujourd'hui son combat permanent mais ceci est une autre histoire.

 

Sur cette route; qui semble ne mener à nul part , des femmes et des enfants sont jetés, Cette vision cahotique, plein de désespoir va le conforter dans l'idée que seul un homme ne peut rien mais ensemble ....

Physiquement, Gaston GARINOfait beaucoup plus que son âge, il est grand , athlétique, puissant, il aide au cours de sa longue route les gens en difficulté qui lui demandent secours , il est recueilli par la Croix Rouge au mois d'août 1940 puis dirigé vers la Suisse .

 

En décembre de la même année, sa mère est retrouvée à Paris chez une parente.

 

Gaston GARINO rejoint Parisou ils sont interdits de séjour y compris à NICE, ils obtiennent un statut de réfugié.

Gaston GARINO continue ses études primaires et passe brillamment son Certificat de Fin d'Etudes Primaires avec mention, mais sa mère n'a pas d'argent, il faut survivre, fort heureusement, une loge de concierge leut ait proposée , les voilà installés au 15 rue de la Goutte d'Or dans un immeuble occupé par des artisans juifs.

 

Le 21 Août 1941, à huit heures du matin,   Gaston GARINO fait la queue à un magasin proche du métro BARBES, lorsque soudain, se produit une débandade venant de la station de Métro, un ALLEMAND a été tué, Gaston GARINO n'a pas de papiers, il s'enfuit et en même temps outre le sentiment d'injustice qui est au plus profond de leui même, il prend conscience, à ce moment là, que l'on peut entreprendre une action contre l'envahisseur Allemand.

Gaston GARINO cherche, en vain du travail, ll veut être mécanicien, il va dans toutes les usines , à la LORRAINE à Argenteuil , chez MORANE SAULNIER à Puteaux ou il reste deux mois, mais il quitte cet emploi  du fait que les trajets sont trop longs.

 

L'ami de sa mère, Alain LE CORRE , qui est recherché par la police à cause de l'assassinat d'un officier allemand commis par deux inconnus au Parc Monceau alors qu'il était gardien de square , fait entrer Gaston GARINO à la STA, société qui travaille pour la SNCF à la gare de la Chapelle ou il va tirer une charrette à bras à deux roues pour livrer les colis dans les rues de Monmartre.

 

Gaston GARINO y fait la connaissance de Maurice GLEZE, l'ami de charles TILLON et l'imprimeur de "FRANCE D'ABORD" installé rue des Cloys dans le 18ème arrondissement de Paris .

Maurice GLEZE, CharleS TILLON, vont jouer un grans rôle dans la vie de Gaston GARINO jusqu'à son arrestation et à sa déportation.

 

Par le biais de la STA, Gaston GARINO est contacté par les cheminots pour "faire quelques coups", déposer des colis à des endroits "indiqués, distribuer des tracts, mettre de l'abrasif dans les réserves d'huile des roues de wagon.

Lors de la rafle du 15 Juillet 42, Gaston GARINO a quinze ans, sa mère a été avertie la veille par un locataire qui travaillait à la TRCP , que les allemands avaient réquisitionné les bus du dépôt de Charlebourg avec mise en route à quatre heures du matin le 15.

Ils ont fait en sorte que la mère , le fils, et les juifs de leur immeuble ne soient arrêtés.

" La RESISTANCE" les a pris en charge après l'opération.

Pour la petie histoire, après la guerre , Gaston GARINO a retrouvé une jeune fille juive qui l'a invité à son mariage.

Gaston GARINO continue sa grande aventure en effectuant des sorties sous les bombardements pour localiser les parachutistes, rechercher les morts et des blessés dans les décombres, ou dans le Métro à Boulogne qui s'était effondré,  des dizaines de morts étaient sous les décombres.

Un matin, ne sachant pour quelles raisons, il est mis à la pOrte de la STA, il continue son parcours professionnel en faisant un stage d'electricien au Palais de l'Elysée, il ne reste pas, il souhaite faire un apprentissage de mécanique, Gaston GARINO est dirigé vers une entreprise de la Rue des Petits Champs à Paris, qui fabrique des moteurs pour les modèles réduits.

Les dirigeants de la résistance ( DRUMONT) lui demandent de s'inscrire aux secouristes afin de pouvoir circuler la nuit, et pendant les alertes, ce qui était bien pratique pour organiser des rencontres.

Avec d'autres jeunes, ils devaient éxchanger des faux tickets d'alimentation contre des vrais, pour nourrir les réfractaires et les résistants.

en 1943, Gaston GARINO âgé de 16 ans est dénoncé, arrêté et mis en cellule au commissariat de la Rue Doudeauvuille, malgré une séance musclée, il garde le silence, il est mis quelques jours en prison, relâché en attendant le procès.

Après la plaidoirie de son avocat et les témoignanges des soeurs de Saint Charles, faute de preuves sinon la dénonciation, il est acquitté.

A la suite de cette aventure qui aurait pu tourner en tragédie, le responsable FTP , le colonel DRUMONT demande à sa mère son accord pour qu'il parte en province.

Elle marque son accord et avec un certificat médical de complaisance, Gaston GARINO est envoyé à BAYEUX à l'hôtel du Lion d'Or dans la "gueule du loup "  , siège de l'organisation TOOD, constructeur du mur de l'atalantique et siège de l'état major allemand.

Il est muni d'un certificat d'embauche comme "garçon de cour", ce qui lui permet de circuler librement dans l'hôtel où se tiennent toutes les réunions.Son rôle réel est de ramasser tous les papiers ou documents possibles , les cacher sous l'escalier de l'étable située en dehors de l'hôtel pour qu'un agent de la résistance vienne les récupérer.

Un jour de Septembre, il est surpris près de cette étable par un soldant allemnad qui gardait à proximité un dépôt de munitions, l'allemnand tire sans faire de sommations, Gaston GARINO par miracle n'est pas touché par les balles et s'enfuit à toutes jambes.

Un peu plus tard, il rentre à l'hôtel en avertissant le propriétaire, monsieur BESSIERE pense qu'il est plus prudent pour Gaston GARINO de regagner Paris .

C'est avec un certificat de travail en bonne et dûe forme signé par le Maire de BAGNEUX qu'il regagne PARIS.

Après le bombardement de La CHAPELLE, fin Avril 1944, Gaston GARINO repart en Normandie pour accomplir plusieurs missions, il retourne à BAGNEUX, puis reviet au Mansavec une voiture volée aux allemands qu'il cachait en attendant des jours meilleurs.

En Août 1944, il revoit le Colonel DRUONT et reste avec lui, ils repartent le 18 Août pour Paris .

Dans le livre " Joseph et les hommes de Londres " de Pierre DURAND " édité chez le temps des cerises, il est évoqué un événement fort de la vie de résistant de Gaston GARINO .

Je cite l'auteur :le 18 Août, il regagne la France et rejoint immédiatement l'état major de la région "M"  , il rend compte de sa mission.Il décide de gagner Paris pour y rencontrer l'état major National des FFI et les membres du COMAC ( Comité Militaire d'action du Conseil de national de la Résistance), le 24 Août, peu avant Chartres, la voiture Allemande ( volée)  dans laquelle a pris place le Colonel DRUMONT et que conduit son chauffeur Gaston ( GARINO) est dépassée par des pelotons de chars de reconnaissance de la 2ème DB.

Le Colonel DRUMONT décide de s'intégrer au sein de ces colonnes de char.

La colonne s'arrête brusquement dans un grand bruit de ferraille, un général s'approche, c'est LECLERC, assez étonné d'avoir une voiture civile Allemande au milieu de ses tanks.DRUMOND descend, salue, se présente.LECLERC lui conseille la prudence, Paris n'est toujours pas libéré, lui dit-il, nous sommes accrochés près d'ANTONY.

Dans la soirée, Antony est atteinte.Les canons tonnent , un commandant manchot s'approche et demande à DRUMONT s'il peut mettre à sa disposition quelques hommes des FFI qui seraient chargés de guider les inutés de reconnaissance à travers rues et jardins en vue de prendre à revers les canons allemands en position à la Croix de Berny.

DRUMONT , bien qu'en terrain inconnu réunit quelques hommes , il se rend au PC du groupement ou il rencontre le futur général BILLOTTE qui commande les unités. DRUMONT lui remet les FFI sous le regrard ravi du commandant manchot.

le 25 Août au matin, le colonel DRUMONT accompagné de son chauffeur Gaston intègre le groupement conduit par BILLOTTEet pènètre dans Paris  où les FFI, commandés par le Colonel ROL-TANGUY, qui recevra avec le généal LECLERC la rédition du général von SCHOLITZ, commandant en chef des forces allemandes dans la Capitale, livrent leurs derniers combats.

DRUMONT conduit par Gaston quite BILLOTTE à Denfert-Rochereau. A hauteur de Pont-Royal , la voiture est prise sous un feu de mitrailleuse, DRUMONT demande à Gaston de foncer, il fonce , une barricade de FFI barre la route, les FFI interloqués de voir un colonel à brassard FFi de l(armée française indique à DRUMONT ou se trouve l'état major des FFI , c'est àdire au Ministère de la Guerre..

Gaston GARINO participe à toutes les actions de résistance ainsi qu'à la Libération de Paris, il continue de combattre après le 25 Août avec le 16ème bataillon et poursuit sa progression jusqu'à METZ.

Il termine la Guerre  en menant les combats de la poche de l'Atlantique , il participe à la Libération de ROYAN et au débarquement dans l'ile d'Oléron.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Documents  de Gaston Garino 

 

 

 
Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article