Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 19:45

Aujourd’hui c’est à deux coups de gueule que je vous invite !

Cela fait ce que l’on appelle sur la planète internet un buz ! La main de Thierry capitaine de l’équipe de foot française a touché de la main (orienté disent les uns ?) le ballon pour obtenir l’égalité contre l’Irlande et surtout la qualification au championnat du Monde.
Pour moi ce n’est pas une main c’est une gifle ! Une gifle à l’honneur, au sport, à l’éthique sportive bref, c’est une catastrophe pour des millions de personnes qui se font du sport une autre idée que celle du tricheur gagneur. Le pire c’est que Thierry le sait, s’en fout totalement puisque comme il le dit « je ne suis pas l’arbitre » ! Après ça on ira expliquer aux mômes des cités et d’ailleurs que la triche ne paie pas contrairement à l’honnêteté !
Le Figaro titrait hier : pas de bêtise les bleus... ! Ce fût pire que cela ! Elle a gagné cette équipe mais elle s’est disqualifiée tout de même dans l’esprit sportif ! Ce sont les Irlandais qui aurait dû être sélectionnés. 

Décidément je n’aime vraiment pas ce qui tourne autour du foot: le fric, le politiquement correct, la connerie des supporters et maintenant la triche.
Ah le Rugby, c’est vraiment autre chose !

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

 

 

Protagoras (485 - 410 avant JC)
En disant que «l'homme est la mesure de toute chose», il libérait ainsi la pensée des dieux.
Pour cet agnostique, ou peut-être athée (on ne sait pas trop), la morale fonde ses valeurs sur l'accord entre les hommes et non sur une transcendance quelconque. L'important pour l'homme, ce sont les valeurs qu'il engendre pour devenir plus humain.


Démocrite (460 - 370 avant JC)
Son
matérialisme et sa conception du monde, qui ne font aucune référence aux dieux ont inspiré Epicure et Lucrèce. Ce matérialisme n'empêche cependant pas un idéalisme moral. Faire ce qui "doit" être fait est une source de satisfaction et de bonheur. Son éthique se base sur la disposition juste de l'âme ayant atteint l'équilibre et le repos grâce à la raison, le sens de la mesure et la modération des désirs sensuels.
Biographie et citations de Démocrite


Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

 

 

 

Epicure (341 - 270 avant JC)
Puisqu'il n'y a rien au-delà de la mort, c'est sur Terre que le bonheur doit être recherché. Une satisfaction raisonnée des plaisirs, une vie sage, tempérée, contemplative et vertueuse permettent d'y accéder. L'épicurien respecte les vrais besoins de la nature et refuse ce qui en dépasse les limites; la modération est une vertu importante. Le choix de vivre sans trouble (ataraxie) implique le respect des lois pour éviter les sanctions de la société qui veut protéger ce qui est utile. Le droit est basé sur l'intérêt mutuel et la réciprocité.
Biographie et citations d'Epicure


Lucrèce (98 - 55 avant JC)
Pour ce grand disciple d'Epicure, la paix de l'âme n'est atteinte que si l'on arrive à se délivrer de toute passion et de désir superflu. La satisfaction des désirs de l'âme est sans fin car elle ne les rassasie pas. La théorie de la "déclinaison des atomes" fournit les bases d'une philosophie morale de l'autonomie, car l'esprit humain n'est soumis à aucune fatalité, l'homme est libre.
Biographie et citations de Lucrèce

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

 

15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

¦
¦
\/

Baruch Spinoza  ; (1632 – 1677)
Pour le célèbre philosophe hollandais, c’est en apprenant à penser que l’homme peut trouver le Souverain Bien, bien véritable, à même de donner la "béatitude" (suprême contentement). La finalité de cette morale est exposé dans l’"Ethique" que Spinoza a dû renoncer à publier pour des raisons de sécurité. Dans la 4ème partie, il oppose aux faux sentiments et comportements (crainte, honte, tristesse…) aux vrais sentiments basés sur des idées positives (joie, amour) dirigés par l’entendement. Partager la vraie connaissance permet de profiter de la vie en chassant les idées tristes de la haine, de la vengeance et de la mort. Puisqu’il qu’il n’y a pas de libre arbitre, la morale de Spinoza n’est pas une morale du devoir.
Biographie et citations de Baruch Spinoza


Jean Meslier (1664 - 1729)
Dans son testament, ce prêtre s'est excusé d'avoir enseigné la religion catholique. Les préjugés religieux empêchent l'homme d'être humain et vertueux en l'aveuglant et en l'empêchant de connaître sa vraie nature. La morale et la vertu ne sont pas compatibles avec un Dieu décrit par ses prophètes et ministres comme cruel et tyrannique. Pour bâtir les principes de la morale, les hommes n'ont pas besoin de Dieu, ni de religion, mais seulement de bon sens et de réflexion sur leur nature ainsi que les objectifs de la société et de ses membres. Il faut expliquer aux hommes que le bien doit être fait pour eux-mêmes et non parce que Dieu l'exige, que l'on doit s'abstenir du mal parce que la punition est dans ce monde et non dans l'au-delà.
Biographie et citations de Jean Meslier

 

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

      

                                                 15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

¦
¦
\
David Hume (1711 - 1776)
Ce philosophe écossais tenta de construire une science empirique de l'homme. Son analyse de la morale lui suscite du scepticisme, comme on en trouve dans une grande partie de son œuvre. Malgré leurs caractères plus ou moins universels, les règles de morale ne se déduisent pas par l'usage de la raison. Elles sont du ressort du sentiment et du sens commun. Pour l'action, les passions sont le moteur de la volonté et fixent les objectifs; le rôle de la raison se limite à discerner ce qui est utile et les moyens à mettre en œuvre. Il en est de même pour la morale où la raison est impuissante. Cette dernière peut juger, comprendre, bâtir des représentations théoriques, mais elle ne guide pas les actes. Elle ne fait qu'accompagner le désir d'agir et la volonté, sans fournir de motifs d'action.
Biographie et citations de David Hume


Emmanuel Kant (1724 - 1804)
Emmanuel Kant, l'un des plus grand philosophe allemand, soutient dans "Critique de la raison pratique" (1788) qu'une action est moralement bonne si elle s'accomplit par pur respect du devoir sans considération pour un intérêt ou une satisfaction espérée. La moralité se mesure donc dans l'intention qui conduit à l'action et non sur son aspect extérieur. La loi morale s'exprime sous forme d'un devoir impératif ("tu dois") tel qu'il puisse être érigé en règle universelle. Dieu, la liberté de la volonté et l'immortalité de l'âme ne sont pas du domaine de la connaissance, mais des postulats nécessaires à la raison pratique en tant qu'exigence rationnelle de la morale. Pour le philosophe allemand, l'existence de Dieu est donc une nécessité morale. Sa morale, cependant, ne se fonde pas sur la religion mais sur l'autonomie de la volonté.
Kant aborde également dans "Critique de la faculté de juger" le jugement esthétique et la téléologie (étude de la finalité des êtres et des choses). Ne croyant pas à la Révélation, ni en l'Incarnation de Dieu en Jésus, (lequel perdrait sa valeur d'exemple) il est cependant persuadé de l'utilité de la religion pour l'ordre et la paix sociale. Kant défend l'idée d'une religion morale dans laquelle Dieu, dont l'existence ne peut être démontrée, est l'initiateur de la conscience morale.
Biographie et citations d'Emmanuel Kant


/

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

 

                                      

                                                 15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

Arthur Schopenhauer (1788 - 1860)
Dans sa philosophie pessimiste, Arthur Schopenhauer propose une morale de renoncement visant à éteindre le "vouloir-vivre" qui engendre une suite interrompue de désirs insatisfaits et de souffrance. L'amour, la pitié (compassion, sympathie vive conduisant à la fraternité humaine, à la justice et à la charité) et l'ascétisme constituent le fondement de la morale permettant de renoncer à l'égoïsme du "vouloir-vivre" et d'accéder à la sagesse véritable.
Biographie et citations d'Arthur Schopenhauer


Auguste Comte (1798 - 1857)
Pour le fondateur du
positivisme, la religion (sans Dieu) de l'Humanité doit donner aux sentiments la direction pour tout ce qui concerne la vie humaine, que ce soit l'individu ou la collectivité. La seule valeur universelle est "l'intérêt général de la race humaine". La morale et l'éducation ont le même objectif : élever l'humanité au-dessus de l'animalité. Le seul moyen d'y parvenir - l'altruisme - terme qu'il a créé, est le souci désintéressé du bien d'autrui, par opposition à l'égoïsme. Auguste Comte affirme la prédominance de l'affectivité et d'instincts innés bienveillants. "Vivre pour autrui" est ainsi une des devises du positivisme, qu'il prévoit d'expliciter dans un Traité de l'éducation universelle, mais une mort prématurée ne lui en laisse pas le temps. La morale de l'altruisme devait être la septième et suprême science de sa classification.
Biographie et citations d'Auguste Comte

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

 

 

                                              15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

 

John Stuart Mill (1806 - 1873)
En matière de morale, le philosophe et écrivain anglais, John Stuart Mill, adapte l'
utilitarisme de Jeremy Bentham dont il perçoit les limites. Il fonde le devoir sur la recherche du bonheur général et l'étend au droit et à la politique. Il met plus l'accent que Bentham sur l'aspect qualitatif du bonheur et prend davantage en compte l'écart qui existe entre le bonheur individuel et le bonheur public. Le but de l'humanité est de réduire cet écart. Tant que cet écart existe, le bien d'autrui doit l'emporter sur le bonheur personnel. On oppose ainsi l'utilitarisme altruiste de Mill à l'utilitarisme égoïste de Bentham.
Biographie et citations de John Stuart Mill


Friedrich Nietzsche (1844 - 1900)
Nietzsche rejette les critères traditionnels du bien et du mal et s'en prend violemment à la morale chrétienne qui valorise la pitié et l'humilité. Dans la Généalogie de la morale (1887), il la considère, en effet, comme la "morale des esclaves", c'est-à-dire un renoncement à la vie et un refoulement des instincts qui conduit à la servilité et à l'ascétisme, permettant aux plus faibles de prendre la place des plus forts. Il l'oppose à la "morale des maîtres", c'est-à-dire des hommes libres, qui affirme des valeurs héroïques et prône le surpassement de soi à travers la volonté. Le "bon" est associé au "noble" et être "méchant" un signe d'infériorité. L'origine de la morale est dans le rapport de contrat entre créancier et débiteur, l'homme ayant une dette par rapport à la société.
Dans le "Gai Savoir", Nietzsche devient provocateur en affirmant que l'altruisme trouverait son origine dans une faiblesse, un vide intérieur. L'altruiste serait un égoïste caché, qui chercherait dans son geste à échapper à lui-même. A l'inverse, l'égoïste, capable d'abord de penser à lui, serait ensuite dans la possibilité de donner aux autres.
Bien que prenant en compte les expériences négatives et les malheurs, l'objectif de sa morale est de sortir du pessimisme et de "faire avec le désespoir le plus profond l'espoir le plus invincible", en s'appuyant sur la volonté et l'imagination. Il recommande la liberté d'esprit, affranchi du présent, de l'environnement et de la mode.
Biographie et citations de Friedrich Nietzsche

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

                                    

                                     15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

 

Sigmund Freud (1856 - 1939)
Freud a surtout expliqué les différents phénomènes psychologiques liés à la morale et a produit des pistes théoriques explorées après sa mort. Il met l'accent sur la nature ambivalente des relations affectives entre les êtres humains où l'on retrouve toujours amour et haine.
La morale religieuse habille l'interdit culturel d'une solennité divine avec l'inconvénient de voir l'observance des règles conditionnée par la croyance. L'homme doit comprendre que c'est lui qui a créé les lois et les commandements de la morale, pour son propre intérêt. Freud affirme le lien étroit entre le développement de la civilisation et de l'individu. La répression des pulsions, après avoir produit de l'agressivité contre ceux qui en sont à l'origine, se retourne contre le sujet et génère de la culpabilité et de l'angoisse. L'art devient alors un moyen de satisfaire dans l'imaginaire ce que nous n'avons pas dans le réel.
Biographie et citations de Sigmund Freud


Emile Durkheim (1858 - 1917)
Le fait social, indépendant de l'individu, est une contrainte pour l'homme. La société le sanctionne s'il ne respecte pas les règles de vie sociale. La morale, jusqu'alors indissociable de la religion, doit devenir autonome et laïque. Pour combattre l'individualisme et encadrer l'individu, un système de valeur rigoureux est nécessaire ainsi qu'un renforcement de la socialisation (éducation, groupements intermédiaires). Les principes de base de la morale sont: l'esprit de discipline, l'attachement au groupe et l'autonomie de la volonté qui doit librement appliquer une règle extérieure (venant de la société) comprise et acceptée. L'école doit les enseigner pour faire des enfants, des êtres sociaux connaissant leurs devoirs et développant des vertus morales.
Biographie et citations d'Emile Durkheim


Bertrand Russell (1872 - 1970)
Sous l'influence de Freud, il lutte contre les tabous sexuels et pour l'union libre (il s'est vependant marié quatre fois), ce qui lui a valu de nombreuses critiques et des ennuis aux Etats-Unis. Il s'intéresse également au mariage (Le mariage et la morale, 1929).
Bertrand Russell considère qu'en matière de morale, la raison intervient essentiellement pour choisir le meilleur moyen d'atteindre un objectif. La raison ne fait donc que réguler les actions. Il défend une morale concrète dans "La conquête du bonheur" (1930).
Biographie et citations de Bertrand Russell

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

                                 

                                  15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

Jean Nabert (1881 - 1960)
Dans "Eléments pour une éthique" (1943), il rejette tout autant le pharisianisme des moralisateurs, le traditionalisme et les défenseurs de la vertu que les "dialectiques spéculatives" qui se fondent sur la réconciliation de l'homme avec lui-même. La faute, l'échec et la solitude, trois sentiments qu'il a particulièrement étudiés, sont des éléments constitutifs incontournables de la vie morale et révèlent le sentiment originaire de la morale: l'inadéquation de notre être à nous-même. La conscience malheureuse provient d'une rencontre entre une aspiration infinie et l'expérience de la finitude du cœur de l'homme. Jean Nabert définit le péché comme une transgression de ce qui constitue l'être lui-même dans sa profondeur, par opposition à la faute qui est une transgression d'une loi extérieure.


Jean Rostand (1894 - 1977)
L'engagement et le militantisme du célèbre biologiste avait pour but d'éveiller les consciences sur les grands problèmes que posent sa spécialité scientifique au XXème siècle. Son combat était porté par une morale dans laquelle le biologiste a le devoir d'avertir les hommes sur les dangers qu'il peut y avoir à jouer les apprentis sorciers.
Pour développer la société et la rendre meilleure, il faut changer l'homme par une morale biologique. Les trois objectifs de cette morale que Jean Rostand développe dans plusieurs ouvrages sont : "Mater en soi la brute, dépasser l'enfance, échapper à la névrose." Pour que l'homme puisse accroître son humanité, il doit faire preuve de générosité, de dévouement et de don de soi.
Biographie et citations de Jean Rostand
Bibliographie : Jean Rostand


Jean-Paul Sartre (1905 - 1980)
Philosophe de la liberté et de la responsabilité, il a défendu avec générosité la cause des opprimés, mettant ainsi en œuvre une morale concrète, par opposition aux morales théoriques (religieuse ou laïque qui, toutes deux affiches des valeurs comme existant a priori. La liberté est le fondement de toutes valeurs. La valeur morale se réalise dans l'action.
Pour Sartre, l'homme étant totalement libre, il est entièrement responsable de ses actes. Dieu n'existant pas, il ne peut définir le bien; il est délaissé et ne trouvant rien à quoi se raccrocher, il doit prendre en main sa destinée. Ainsi, l'homme doit se construire ses propres valeurs à tout instant, en effectuant des choix, même lorsqu'il s'abstient car l'abstention est aussi un choix.
Jean Paul Sartre n'a pas écrit de traité de morale, mais seulement quelques notes qui ont été publiées après sa mort.
Biographie et citations de Jean-Paul Sartre

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

                                     

                                  15 siècles d'hégémonie de la morale chrétienne

Albert Camus (1913 - 1960)
Dieu n'existant pas, le monde est absurde, c'est-à-dire qu'il n'a pas de sens. En prendre conscience doit conduire à l'action et à la révolte, à l'opposé du nihilisme et du refuge consolant dans la religion. L'homme, comprenant l'absurdité du réel, doit donner un sens à sa vie.
Camus dénonce à la fois l'absurde d'une morale et des coutumes de circonstances, et la morale pure ("verbiage humanitaire") sans réalisme. La morale ne doit jamais céder à la stratégie politique. Son œuvre essaie de définir un humanisme lucide, généreux dans l'action, sensible à la misère du monde, et une morale collective qui exalte la solidarité humaine devant le mal et les épreuves de la vie. L'homme doit bien faire son métier d'homme pour retrouver fraternité et amour.
Biographie et citations d'Albert Camus


André Comte-Sponville (né en 1952)
La morale est l'ensemble des règles qui respectent les droits des autres, auxquelles on se soumettrait, même si l'on était invisible et invincible. Respecter une règle de morale religieuse, dans l'espoir d'un salut, ou pour éviter un châtiment divin n'est qu'une forme d'hypocrisie. De même, ne pas voler dans un magasin où l'on risque d'être surpris, ce n'est pas être moral, c'est être précautionneux, prudent. "Etre un salaud ou quelqu'un de bien, c'est à toi de choisir, à toi seul : tu vaux exactement, ce que tu veux." (Présentation de la philosophie).
A l'inverse du moralisme qui dit ce que l'autre doit faire, la morale, c'est ce que je dois faire. Etre en règle avec la société n'exempte pas d'être en règle avec sa propre conscience.
Pour savoir si une action est condamnable ou pas il faut se demande ce que deviendrait le monde si chacun faisait ce qu'il a envie de faire.
Biographie et citations d'André Comte-Sponville


Michel Onfray (né en 1959)
Michel Onfray est l'auteur de nombreux ouvrages où il développe une théorie de l'hédonisme. Il propose de réconcilier l'homme avec son corps, machine sensuelle, et de bâtir une éthique fondée sur l'esthétique. Pour lui, la philosophie est comme un art de vivre, de mieux vivre, qui permet de se débarrasser de ses illusions.
Biographie et citations de Michel Onfray

Repost 0
Published by puteauxhorizon2008 - dans La morale selon...
commenter cet article