Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 12:45

 

 

Puteauxhorizon2014: 

 

Le feuilleton desprimairesau PartiSocialiste est pathétique,lejeux sont déjà faits, vous ne croyez quand même

pas que le Patron du FMI, va se compromettre à être candidat aux primaires avec le risque d'être battu du fait

qu'il lui sera impossible d'appliquer le programme du PS en l'état .

 

Le jour ou DSKsera officiellement candidat aux présidentielles, commepar enchantement,aucuncandidat aux supposées primaires n'osera se présenter,au panier les primaires .....vive la démocratie interne!

 

Je vous invite à lire le billet d'humeur du professeur DEBRE.

 

LES SOCIALISTES ET LES PRIMAIRES

Quelle cacophonie !
Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn ont vraisemblablement scellé un pacte, l’un ou l’autre se présentent, pas les deux.
Pourquoi pas ?
Mais curieuse façon d’envisager ces primaires.
L’un et l’autre ne veulent pas d’autre candidat ou un petit candidat sans envergure. Quand François Hollande fait acte de candidature, c’est le tollé, le voici qui dérange, qui brouille les cartes, qui
divise.

Outre le fait que ces primaires n’en seront pas puisque le « grand candidat » sera désigné avant, qui ira voter ?
Puisque tout serait décidé avant.
Cette mascarade, car c’en est une, montre l’embarras des socialistes devant le peuple français.
Mais il y a pire encore !
Le programme socialiste sera défini avant les primaires.
Peu importe celui qui sera désigné puisqu’il aura sa feuille de route et qu’il s’engagera à la suivre.

J’ai une solution : ils n’ont qu’à tirer au sort celui qui les représentera !
Cela évitera des dépenses
inutiles, une organisation indécise et des débats stériles !

En effet, que dira le candidat à la candidature ?
Il n’aura aucune marge de manœuvre.
Cette façon de faire est curieuse et anti-républicaine.
Les Français vont être grugés, la politique une nouvelle fois repoussante !
Il ne reste plus qu’un an avant l'élection présidentielle et les socialistes se battent entre eux, quel spectacle indécent !
A force de se ridiculiser ce sont eux qui vont fournir aux extrêmes les électeurs.

Le peu qu’on sache de leur programme, qui sera officiel dans quelques jours, est dramatique.
La sécurité ?
Pas ou peu évoquée : "circulez, il n’y a rien à voir !"
En économie, voici le retour aux plus beaux jours de la "Mitterrandie", embauche massive de fonctionnaires, emplois « bidons » pour les jeunes, refus de l’économie de marché et de la mondialisation (qui même si elle est déroutante et dangereuse est un fait incontournable), bref un amalgame de mesures soient inapplicables, soit inefficaces.

Faut-il leur dire que nous sommes encore dans une crise économique mondiale et que leur programme fera exploser les dettes et les déficits, que quelques mois après leur arrivée nous ressemblerons à la Grèce ou au Portugal.
Belles perspectives !
L’illusion et le drame !
Notre majorité est décriée, elle perd les élections locales mais c’est malheureusement la rançon de la lutte efficace contre la crise mondiale.
Les Français sont pessimistes, souvent anxieux et voudraient s’en sortir vite.
La seule solution c’est de continuer cette politique de rigueur, celle que nous avons mise en place, faute de quoi ce sera l’Europe qui nous l’imposera avec violence, sans ménagement.

Les primaires socialistes sont un leurre, pour faire croire à la démocratie interne au parti socialiste, leur programme est une mystification pour faire croire à des lendemains qui chantent.
Les français l’ont deviné, heureusement !

Pr Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 18:01

 

 

                         4 MARS 2011

 

                1971/2011

 

    40 ans de Mandat à la Ville de Puteaux

 

               Courage-Honneur-Loyauté 

              Le combattant de l'Injustice

 

C'était en1971, la campagne électorale avait été très éprouvante, un bastion de la fameuse

"ceinture rouge" était tombé , le parti communiste à cette époque était fortement  implanté, cette victoire

allait permettre à notre Ville de se transformer et de quelle manière!.

 

A la proclamation des résultats, sur les escaliers de la salle des colonnes , l'internationale était reprise par

des centaines de communistes et socialistes qui tenaient tous une rose rouge à la main, nous étions une

vingtaine à peine sur les marches avec un porte voix qui ne couvrait pas les clameurs de la foule en colère,

CCR a été obligé de faire appel aux gardes mobiles pour faire évacuer la salle baïonnettes au canon, 

Quelle époque, magnifique, ou le nom Victoire prenait toute sa dimension.

 

Gaston Garino 40 ans 03

GASTON chante Jean Ferrat   le 04/mars/2011           

 

L'histoire de notre Ville a commencé  le 04/03/1971, celle de Gaston GARINO également,  une deuxième

naissance pour cet homme hors du commun.

 

                                                 

Nous nous devions ,sa famille,ses proches,sesamis,de rendre hommage à Gaston GARINO ,  Maire-Adjoint de Notre Ville depuis 1977, dont la vie est un combat permanent ,

 

- 40 ans au service de la Municipalité,

- 40 ans au service des administrés,

- 40 ans de fidélité,

- 40 ans de loyauté,

- 40 ans d'amour porté à cette ville dont il connaît chaque recoin,il est intarissable sur son histoire.

 

 C'est un homme d'exception aux multiples talents, c'est un exemple pour notre jeunesse ,pour nous tous, c'est un homme d'une grande tolérance, d'ouverture, c'est un humaniste !

 

J'ai eu la chance outre d'avoir des parents exceptionnels de rencontrer au cours de ma vie des hommes et des femmes d'exception , Gaston Garino en fait parti,de surcroît nous avons tissé durant ces quarante années des liens d'amitié très forts ,c'est un privilège d'être son ami , merci Gaston.

 

Gaston GARINO est un homme qui a plusieurs cordes à son arc, passioné d'art, principalement de la peinture,c'est un expert éclairé ,La Maisonde Camille qui va être inaugurée prochainement est un aboutissement de ses rêves, passionné d'écriture,il publie "Puteaux terre d'aviation ", il écrit égalemnt la Saga des De Dion Bouton qui est en

cours d'édition.

 

Pilote d'essai,metteur au point, chanteur, il sait tout faire et avec quel talent , outre d'être une légende vivante,

c'est un puits de connaissance.

 

On ne peut commémorer un tel anniversaire sans lever le voile sur une partie de sa vie toute aussi riche que surprenante .     

 

 

Gaston GARINO est né en 1927 à EPINAL d'une mère lorraine et d'un père niçois.

 

Huit ans plus tard, a peine âgé de huit ans son père décède des suites de blessures reçues pendant la grande guerre de 1914/1918.Sa mère n'ayant pas de ressources fut obligée de se séparer de son fils, orphelin, il rentre en internat à MIRECOURT, établissement dirigé par le diocèse.

 

Le bruit des bottes nazies font trembler l'Europe, la déclaration de guerre  est proclamée en 1939, Ce gamin de 12 ans, sans le vouloir  encore est confronté à l'Histoire avec un grand "H" , 

 

1940, Gaston GARINO et ses camarades subit les vrais combats et les bombardements répétés de

l'aviation Allemande qui fonçe en piqué en affolant la population des vosges , ils miltraillent sas discernement dans un bruit d'enfer, les sirènes hurlent, il règne alors un climat de peur dans un décor dantesque composé de flammes, de maisons détruites, de cadavres jonchés au sol, de sang .

 

Avant que les troupes Allemandes entrentà MIRECOURT, Gaston GARINO quitte la ville à pied accompagnés par les soldats de l'armée française en déroute pour rejoindre  EPINAL ou sa mère à un modeste appartement, mais  la Ville d'EPINAL est à feu et à sang , c'est au sein d'une bataille furieuse que se livre les soldats, que Gaston GARINO arrive à l'appartement de sa mère qui est pillé, tout est cassé, spectacle de désolation, spectacle de trsitesse, d'horreur pour ce gamin de 13 ans .

 

Gaston GARINO assiste impuissant et contemple l'état de l'appartement de sa mère , il est entré non pas encore dans l'histoire mais dans l'horreur de la guerre.

 

Meurtri dans ses chairs et dans son âme, ce gamin de 12 ans reprend la route jonchée de débritis, de blessés hurlant à la mort , de cadavres , et sous la ronde incessante de ces oiseaus de proie en fer Il n'a certes que douze ans, nt et toujours sans discernement à semer la mort.

 

Il n'a certes que douze ans , mais déjà un sentiment d'injustice l'envahit, cela sera et est encore aujourd'hui son combat permanent mais ceci est une autre histoire.

 

Sur cette route; qui semble ne mener à nul part , des femmes et des enfants sont jetés, Cette vision cahotique, plein de désespoir va le conforter dans l'idée que seul un homme ne peut rien mais ensemble ....

Physiquement, Gaston GARINOfait beaucoup plus que son âge, il est grand , athlétique, puissant, il aide au cours de sa longue route les gens en difficulté qui lui demandent secours , il est recueilli par la Croix Rouge au mois d'août 1940 puis dirigé vers la Suisse .

 

En décembre de la même année, sa mère est retrouvée à Paris chez une parente.

 

Gaston GARINO rejoint Parisou ils sont interdits de séjour y compris à NICE, ils obtiennent un statut de réfugié.

Gaston GARINO continue ses études primaires et passe brillamment son Certificat de Fin d'Etudes Primaires avec mention, mais sa mère n'a pas d'argent, il faut survivre, fort heureusement, une loge de concierge leut ait proposée , les voilà installés au 15 rue de la Goutte d'Or dans un immeuble occupé par des artisans juifs.

 

Le 21 Août 1941, à huit heures du matin,   Gaston GARINO fait la queue à un magasin proche du métro BARBES, lorsque soudain, se produit une débandade venant de la station de Métro, un ALLEMAND a été tué, Gaston GARINO n'a pas de papiers, il s'enfuit et en même temps outre le sentiment d'injustice qui est au plus profond de leui même, il prend conscience, à ce moment là, que l'on peut entreprendre une action contre l'envahisseur Allemand.

Gaston GARINO cherche, en vain du travail, ll veut être mécanicien, il va dans toutes les usines , à la LORRAINE à Argenteuil , chez MORANE SAULNIER à Puteaux ou il reste deux mois, mais il quitte cet emploi  du fait que les trajets sont trop longs.

 

L'ami de sa mère, Alain LE CORRE , qui est recherché par la police à cause de l'assassinat d'un officier allemand commis par deux inconnus au Parc Monceau alors qu'il était gardien de square , fait entrer Gaston GARINO à la STA, société qui travaille pour la SNCF à la gare de la Chapelle ou il va tirer une charrette à bras à deux roues pour livrer les colis dans les rues de Monmartre.

 

Gaston GARINO y fait la connaissance de Maurice GLEZE, l'ami de charles TILLON et l'imprimeur de "FRANCE D'ABORD" installé rue des Cloys dans le 18ème arrondissement de Paris .

Maurice GLEZE, CharleS TILLON, vont jouer un grans rôle dans la vie de Gaston GARINO jusqu'à son arrestation et à sa déportation.

 

Par le biais de la STA, Gaston GARINO est contacté par les cheminots pour "faire quelques coups", déposer des colis à des endroits "indiqués, distribuer des tracts, mettre de l'abrasif dans les réserves d'huile des roues de wagon.

Lors de la rafle du 15 Juillet 42, Gaston GARINO a quinze ans, sa mère a été avertie la veille par un locataire qui travaillait à la TRCP , que les allemands avaient réquisitionné les bus du dépôt de Charlebourg avec mise en route à quatre heures du matin le 15.

Ils ont fait en sorte que la mère , le fils, et les juifs de leur immeuble ne soient arrêtés.

" La RESISTANCE" les a pris en charge après l'opération.

Pour la petie histoire, après la guerre , Gaston GARINO a retrouvé une jeune fille juive qui l'a invité à son mariage.

Gaston GARINO continue sa grande aventure en effectuant des sorties sous les bombardements pour localiser les parachutistes, rechercher les morts et des blessés dans les décombres, ou dans le Métro à Boulogne qui s'était effondré,  des dizaines de morts étaient sous les décombres.

Un matin, ne sachant pour quelles raisons, il est mis à la pOrte de la STA, il continue son parcours professionnel en faisant un stage d'electricien au Palais de l'Elysée, il ne reste pas, il souhaite faire un apprentissage de mécanique, Gaston GARINO est dirigé vers une entreprise de la Rue des Petits Champs à Paris, qui fabrique des moteurs pour les modèles réduits.

Les dirigeants de la résistance ( DRUMONT) lui demandent de s'inscrire aux secouristes afin de pouvoir circuler la nuit, et pendant les alertes, ce qui était bien pratique pour organiser des rencontres.

Avec d'autres jeunes, ils devaient éxchanger des faux tickets d'alimentation contre des vrais, pour nourrir les réfractaires et les résistants.

en 1943, Gaston GARINO âgé de 16 ans est dénoncé, arrêté et mis en cellule au commissariat de la Rue Doudeauvuille, malgré une séance musclée, il garde le silence, il est mis quelques jours en prison, relâché en attendant le procès.

Après la plaidoirie de son avocat et les témoignanges des soeurs de Saint Charles, faute de preuves sinon la dénonciation, il est acquitté.

A la suite de cette aventure qui aurait pu tourner en tragédie, le responsable FTP , le colonel DRUMONT demande à sa mère son accord pour qu'il parte en province.

Elle marque son accord et avec un certificat médical de complaisance, Gaston GARINO est envoyé à BAYEUX à l'hôtel du Lion d'Or dans la "gueule du loup "  , siège de l'organisation TOOD, constructeur du mur de l'atalantique et siège de l'état major allemand.

Il est muni d'un certificat d'embauche comme "garçon de cour", ce qui lui permet de circuler librement dans l'hôtel où se tiennent toutes les réunions.Son rôle réel est de ramasser tous les papiers ou documents possibles , les cacher sous l'escalier de l'étable située en dehors de l'hôtel pour qu'un agent de la résistance vienne les récupérer.

Un jour de Septembre, il est surpris près de cette étable par un soldant allemnad qui gardait à proximité un dépôt de munitions, l'allemnand tire sans faire de sommations, Gaston GARINO par miracle n'est pas touché par les balles et s'enfuit à toutes jambes.

Un peu plus tard, il rentre à l'hôtel en avertissant le propriétaire, monsieur BESSIERE pense qu'il est plus prudent pour Gaston GARINO de regagner Paris .

C'est avec un certificat de travail en bonne et dûe forme signé par le Maire de BAGNEUX qu'il regagne PARIS.

Après le bombardement de La CHAPELLE, fin Avril 1944, Gaston GARINO repart en Normandie pour accomplir plusieurs missions, il retourne à BAGNEUX, puis reviet au Mansavec une voiture volée aux allemands qu'il cachait en attendant des jours meilleurs.

En Août 1944, il revoit le Colonel DRUONT et reste avec lui, ils repartent le 18 Août pour Paris .

Dans le livre " Joseph et les hommes de Londres " de Pierre DURAND " édité chez le temps des cerises, il est évoqué un événement fort de la vie de résistant de Gaston GARINO .

Je cite l'auteur :le 18 Août, il regagne la France et rejoint immédiatement l'état major de la région "M"  , il rend compte de sa mission.Il décide de gagner Paris pour y rencontrer l'état major National des FFI et les membres du COMAC ( Comité Militaire d'action du Conseil de national de la Résistance), le 24 Août, peu avant Chartres, la voiture Allemande ( volée)  dans laquelle a pris place le Colonel DRUMONT et que conduit son chauffeur Gaston ( GARINO) est dépassée par des pelotons de chars de reconnaissance de la 2ème DB.

Le Colonel DRUMONT décide de s'intégrer au sein de ces colonnes de char.

La colonne s'arrête brusquement dans un grand bruit de ferraille, un général s'approche, c'est LECLERC, assez étonné d'avoir une voiture civile Allemande au milieu de ses tanks.DRUMOND descend, salue, se présente.LECLERC lui conseille la prudence, Paris n'est toujours pas libéré, lui dit-il, nous sommes accrochés près d'ANTONY.

Dans la soirée, Antony est atteinte.Les canons tonnent , un commandant manchot s'approche et demande à DRUMONT s'il peut mettre à sa disposition quelques hommes des FFI qui seraient chargés de guider les inutés de reconnaissance à travers rues et jardins en vue de prendre à revers les canons allemands en position à la Croix de Berny.

DRUMONT , bien qu'en terrain inconnu réunit quelques hommes , il se rend au PC du groupement ou il rencontre le futur général BILLOTTE qui commande les unités. DRUMONT lui remet les FFI sous le regrard ravi du commandant manchot.

le 25 Août au matin, le colonel DRUMONT accompagné de son chauffeur Gaston intègre le groupement conduit par BILLOTTEet pènètre dans Paris  où les FFI, commandés par le Colonel ROL-TANGUY, qui recevra avec le généal LECLERC la rédition du général von SCHOLITZ, commandant en chef des forces allemandes dans la Capitale, livrent leurs derniers combats.

DRUMONT conduit par Gaston quite BILLOTTE à Denfert-Rochereau. A hauteur de Pont-Royal , la voiture est prise sous un feu de mitrailleuse, DRUMONT demande à Gaston de foncer, il fonce , une barricade de FFI barre la route, les FFI interloqués de voir un colonel à brassard FFi de l(armée française indique à DRUMONT ou se trouve l'état major des FFI , c'est àdire au Ministère de la Guerre..

Gaston GARINO participe à toutes les actions de résistance ainsi qu'à la Libération de Paris, il continue de combattre après le 25 Août avec le 16ème bataillon et poursuit sa progression jusqu'à METZ.

Il termine la Guerre  en menant les combats de la poche de l'Atlantique , il participe à la Libération de ROYAN et au débarquement dans l'ile d'Oléron.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Documents  de Gaston Garino 

 

 

 
Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 21:29

 

 

 

Puteauxhorizon2014: 

 

55%d'abstentions, la défiance envers nos politiques, la montée en puissance du Front National,

Les dérives multiples de l'UMP, la vague anti sarkozyste constante qui ne fait que grossir, font

qu'une majorité de citoyens considèrent que le futur sauveur de la France sera DSK

une partie importante de l'électorat de droite traditionnelle,déçu est prête sans état d'âme à voter DSK.

 

Dans l'hypothèse probable que DSK sortira vainqueur des primaires ; que fera l'ex patron du FMI,?

Quelle sera sa politique? devra t-il appliquer le programme du PS ,alors que sur la scène Internationale

Il préconise des solutions diamétralement opposées?

 

Est ce que les socialiste souhaitent la candidature de DSKqui risque de leur poser de sacrés problèmes?

 

Cela devient une habitude,je vous invite à lire le billet du Professeur DEBRE dont jepartagel'analyse.

 

Bien que tous les sondages à 13 mois des élections nous considèrent comme battus,il convient de ne pas

baisser les bras, de continuer à défendre nos idées,à retenir certains de nos amis qui sont prêts à quitter le navire

qui est en difficulté, le bateau UMP prend l'eau, le capitaine malgré tout doit maintenir le cap et il appartient

à son lieutenant de faire rentrer dans le rang l'équipage déboussolé et d' ECOPER jusqu'en Avri l 2012 !

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

« DSK schizophrène » du Professeur Bernard DEBRE

Il sera candidat aux primaires socialistes… Si elles ont lieu !
Que pourra-t-il dire ?
Car il sera l’exemple brillant de l’incongruité du programme socialiste.
A Washington, le Président du FMI prône la retraite à 65 ans dans les pays développés. En France, il va devoir promettre de revenir à 60 ans, curieux !
A Washington, le Président du FMI impose une diminution drastique des fonctionnaires. En France, il va devoir promettre de les augmenter (alors qu’ils sont plus nombreux que dans tout autre pays).
A Washington, le Président du FMI impose la réduction des déficits budgétaires et une rigueur économique.
En France, il devra promettre de délier les bourses de l'Etat et de mener une politique laxiste.
Pourra-t-il ainsi faire campagne ?
Qui devra-t-on croire ?
Le DSK du FMI ou le DSK candidat ?

S’il adhère au programme du PS, il sera la risée du monde et l’exemple même des mensonges politiques.
D’ailleurs, personne en France ne voudra le croire !
S’il dit la vérité, celle qu’il a imposée à la Grèce, au Portugal, à l’Espagne, à l’Irlande… Personne à gauche ne l’acceptera.

Nous verrons pendant sa campagne politique des délégations européennes manifester devant le siège de sa campagne, des pétitions signées par les partis de gauche de l’Europe appelleront à voter contre DSK…
Quelle belle campagne !
Nous n’aurons qu’à compter les points.
DSK suffira à décrédibiliser le programme du PS, quel bonheur !!

Trêve de plaisanteries, si ce débat schizophrène n’a pas lieur, si Martine Aubry ou un autre se présentent, il faudra rappeler les actions du « premier des socialistes » au FMI.

Pour que les Français comprennent qu’on ne peut pas impunément dire n’importe quoi, promettre tout et son contraire, et surtout si le PS arrivait au pouvoir ce serait en quelques jours la banqueroute de la France ! ( Espérons que DSK ne sera plus au FMI ! Nous assisterons alors à cet événement du plus haut grotesque… DSK mettant la France sous tutelle financière à cause de la politique de ses amis…).
Je sais qu’en France tout peut arriver…
Mais évitons le ridicule !


Pr Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 15:46

 

Puteauxhorizon2014:

 

Assez de Discours, Assez de Débats,Parlez d'une seule voix,  L'Union est la clef !

Nous vous demandons de réagir,d'agir au mieux des intérêts des Français,soyez crédible,

redonnez confiance,ne vous dispersez pas,ne tirez pas la couverture pour vous même,

 

les priorités d'abord, les problèmes philosophiques demain....

.

Je vous invite à lire le billet du Professeur DEBRE ,

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

 ’ai déjà parlé des « débats » lancés depuis plusieurs mois par l’UMP, je n’ai pas compris notre frénésie de débats. D’abord avec qui débattre ?
Les citoyens ?
Mais ils ont pour beaucoup d’autres préoccupations en tête : le chômage, la sécurité, le logement, le loyer et aussi l’avenir de leurs enfants. C’est véritablement là la source de leurs angoisses.

Sur quoi débattre ?
Il y a certes l’immigration, elle est préoccupante car non maîtrisée, elle va aussi vraisemblablement s’accélérer à cause des révolutions arabes, peut-être ces Etats une fois équilibrés pourront-ils recevoir ceux et celles qui en sont partis mais ce sera long...

L’Europe pourtant ne pourra pas recevoir des millions d’immigrants, surtout en tant de crise. Il n’est pas question ni de haine, ni de racisme, il faut donc que le problème soit étudié à l’échelon européen pour y trouver une solution ou plutôt des solutions.

Dès qu’un pays sera équilibré, par exemple la Tunisie, il faudra l’aider économiquement, favoriser son tourisme pour que ses habitants puissent y vivre, ainsi que d’autres pays du pourtour méditerranéen. C’est pour cette raison que l’idée d’une union méditerranéenne est importante.

Quand des immigrés en nombre viendront en Europe, il faut qu’ils y soient répartis.
Il serait dramatique qu’un seul ou que deux pays doivent faire face à cet afflux sans soutien des autres.
L’Italie est en première ligne, nous aussi. L’aide des autres pays européens est indispensable. Ne l’oublions jamais, c’est le sens de l’Europe.

Il est inutile de faire un « débat » sur l’immigration, c’est au Gouvernement et au Parlement de résoudre ces problèmes s’ils sont aigus.
Qui plus est, je ne vois pas ce que pourrait donner un « débat » national, participatif.
L’heure des débats arrivera pendant les campagnes électorales, chaque parti, chaque candidat déclinera devant le peuple ses idées, nous choisirons.

Aujourd’hui, l’heure est au travail parlementaire, à l'oeuvre de la démocratie représentative, à l’action gouvernementale.
Sortir de la crise, redonner confiance en l’avenir, ne pas s’éparpiller, se rassembler, ne pas jouer avec les peurs mais traiter les véritables problèmes, telles doivent être nos priorités.


Pr Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris
.

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 20:57

 

 

Puteauxhorizon2014:

 

 

La  laïcité est inscrite dans notre Constitution, dans nos lois, dans nos habitudes,dans notre vie quotidienne,

pourquoi nos politiques ne font ils pas appliquer les Lois, devons nous subir les coups portés avec une extrême violence à la laïcité par faiblesse,par complaisance,par compromission,par peur de stigmatisation d'une partie de la population ?pourquoi tant de lâcheté intellectuelle? appliquons la Loi dans le respect des valeurs de la République,les hommes sont égaux,sans distinction d'aucune sorte,quelque soit leur race,leur religion,leur appartenance politique,

leur opinion,

 

Mais il convient à aucune religion, je dis bien aucune religion d'imposer ses propres lois,d'occuper les espaces publics ,d'avoir leur propre service d'ordre,d'interdire la circulation des personnes lors de l'occupation de ces espaces!

 

La France a bien d'autres préoccupations que ces débats qui suscitent l'affrontement idéologique entre les français,

le chomage,la perte dupouvoir d'achat,le logement, lasécurité, l'handicap,ces sujets sont bien plus cruciaux,

que ces débats philosophiqueset idéologiques qui pourraient être résolus avec tout simplement une volonté et uncourage politique!

nous avons tous les outils législatifs et constitutionnels mais .......

 

Je vous invite à lire une analyse de mon mentor, le professeur DEBRE que je partage pleinement.

 

GéraldLAMBILLIOTTE 

 

 

 

FAUT IL UN DEBAT SUR LA LAICITE ?


Encore un débat ?

Je croyais pourtant que la laïcité était inscrite dans notre Constitution, dans nos lois, dans nos habitudes.

Encore un débat ! Il y a eu celui sur l’identité nationale, il aurait pu aller jusqu’au bout, mais il a été arrêté.
Celui sur l’Islam qui n’a pas eu lieu.
Voici celui sur la laïcité qui va se résoudre à une journée de conversation entre personnes de bonne volonté mais pas plus, ne peut-on pas arrêter ces débats et s’occuper des véritables problèmes ?

La France est en crise, une crise politique car la gauche n’est pas enthousiasmante, les Français la boudent, elle se débat dans des contradictions majeures et s’associe aux extrémistes de gauche.
La droite n’attire pas plus, décevant nos électeurs qui ne comprennent plus les polémiques des uns et des autres.

La France est en crise économique.
Comme les autres pays, elle souffre, et l’Europe ne semble pas s’imposer.
L’Allemagne, qui économiquement va bien, sombre politiquement. Le Portugal, la Grèce, l’Espagne et même l’Angleterre souffrent des plans de rigueurs indispensables… Surveillés par le FMI de DSK qui serre la vis monétaire.

La France est en crise sociale, fille de la crise économique.
Les salaires stagnent, les taxes augmentent, les banques ébranlées pendant un certain temps recommencent à faire d’immenses profits, à distribuer des « bonus ». Les entreprises délocalisent désertant notre pays.

La France traverse une crise morale.
Le pessimisme ronge les familles, l’avenir est sombre même si quelques optimistes proclament leur joie pour un avenir qu’ils voient radieux.

Que faire ?

Tout d’abord il nous faut avoir un capitaine qui dirige le navire.
Nicolas Sarkozy doit reprendre la main, au niveau de sa majorité mais aussi au niveau du pays. Certes, la politique étrangère est importante, son action en Libye est fondamentale et exemplaire mais les Français sont préoccupés par leur vie quotidienne et par leur avenir.
C’est ça la politique de terrain.
Bien entendu, les révolutions arabes pèseront très certainement sur la politique française et européenne, ne serait-ce que sur le plan énergétique mais dans 6 mois, dans un an ?
Ingratitude de la politique !
Certes, mais c’est ainsi.

Il faut donc des axes clairs et fermes. Annoncer la politique des 12 mois à venir et s’y tenir !
Le Président a fait de nombreuses réformes.
Elles étaient indispensables, il en reste quelques unes à réaliser mais attention à ne pas légiférer en permanence, ce qui brouille les lignes et les esprits, d’autant que les lois ne sont pas toujours appliquées (les décrets, s'ils sont publiés, ne « sortent » pas vite…).
L’échec n’est jamais catastrophique s’il est compris, 12 mois encore.
Où en était Jacques Chirac en 1994 ?
Je suis bien placé pour le savoir moi qui était Balladurien…
Où en était-il en 2001 ?


Pr Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 22:46

Le second tour a confirmé l'ancrage à droite du département des Hauts-de-Seine. Dans un contexte national défavorable, la gauche ne progresse que d'un siège, la présidente du groupe socialiste étant dans le même temps battue à Châtenay-Malabry. L'éléction du président sera retransmise en direct, jeudi à partir de 10 h, sur hauts-de-seine.net et sur smartphone

615election.jpg

Proclamation des résultats dimanche soir à Nanterre (CG 92/Jean-Luc Dolmaire)

La nouvelle assemblée départementale compte vingt-huit élus UMP, Nouveau Centre et divers droite, seize élus socialistes, communistes et Verts et un élu sans étiquette.

 

Le rapport de force politique reste inchangé dans le département des Hauts-de-Seine après le second tour des élections cantonales, dimanche 27 mars. A l'issue du scrutin dans les vingt-quatre cantons renouvelables, la gauche ne gagne qu'un siège en dépit d'un contexte national favorable. "La droite résiste très bien dans une situation difficile", a déclaré Patrick Devedjian. Le président (UMP) de l'assemblée départementale est réélu dans son canton de Bourg-la-Reine avec 51,22 % des voix. 

La majorité départementale reprend Châtenay-Malabry à la gauche avec Georges Siffredi qui devance la présidente sortante du groupe socialiste et Verts au conseil général, Michèle Canet mais perd deux cantons : Asnières-Nord et Courbevoie -Sud. 

La principale surprise du scrutin est cependant venue de Levallois-Sud avec la défaite d'Isabelle Balkany, vice-présidente chargée des Affaires scolaires face au divers droite Arnaud de Courson.

Neuf nouveaux élus entrent au conseil général. Il s'agit de Sylvie Ramond (Levallois-Nord, UMP), d'Arnaud de Courson (Levallois-Sud, divers droite), de Jean-Christophe Fromantin (Neuilly-Nord, divers droite), de Luc Bérard de Malavas (Asnières-Nord, PS), de Jean-André Lasserre (Courbevoie-Sud, PS), de Vincent Franchi (UMP, Puteaux), d'Eric Berdoati (Saint-Cloud, UMP), de Georges Siffredi (Châtenay-Malabry, UMP) et de Jean-Jacques Campan (Sceaux, sans étiquette).

"Nous tirerons dès demain les leçons de nos succès et de nos échecs, a souligné Patrick Devedjian. Je ferai tout pour que notre camp soit rassemblé devant les échéances qui nous attendent à commencer par les sénatoriales, dans six mois, puis l'élection présidentielle où nous serons tous unis derrière Nicolas Sarkozy".

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 19:17

 

 

« Les cantonales » du Professeur Bernard DEBRE


La majorité a été plus que malmenée, elle a largement perdu.
Certes le nombre de départements passés de droite à gauche n’est pas considérable, un département est même passé de gauche à droite…
C’est bien peu, mais en nombre de voix l’UMP est bien faible.

C’est un avertissement.

D’abord, il n’y a pas eu de mobilisation, l’abstention est énorme, et les explications sont multiples: élections sans véritables enjeux pour des élus qui ne siégeront que trois ans, cantons souvent flous, mal délimités dans l’esprit des électeurs, conseillers généraux au rôle modeste (pensent-ils) et la politique extérieure qui prime pour l’instant sur l’intérieur.

C’est surtout un désaveu vis-à-vis des grands partis, de l’UMP comme du parti socialiste.

Ensuite, le FN n’a pas transformé l’essai, tant s’en faut.
Deux élus, dont un à quelques voix, mais qui a gagné plus de 300 000 voix entre les deux tours.
L’apocalypse tant annoncée n’a pas eu lieu, tant mieux.
Si le FN s’ancre dans la vie politique française, il ne menace pas pour l’instant l’équilibre politique.

Les petits partis de gauche font un bon score eux aussi, ils compteront pour les présidentielles, associés au PS que celui-ci en dise.

Mais cet avertissement est majeur pour nous, la majorité.
Il faut arrêter de gesticuler sur tous les sujets et agir avec sérénité, s’attaquer aux véritables problèmes qui exaspèrent les Français: l’emploi et le chômage, la hausse des prix et des prélèvements obligatoires, la sécurité.
Je le répète depuis tant et tant de mois.

Bien entendu, un parti au pouvoir pendant une crise aussi profonde n’est jamais populaire, cela se voit dans tous les pays touchés par cette crise.

Il faut aussi que les « bisbilles » entre les responsables cessent et que nous resserrions les rangs, que l’éthique reprenne le dessus.
Les affaires petites ou grandes doivent être purgées et tous doivent devenir irréprochables.

Enfin, dire la vérité aux Français, évitant la langue de bois insupportable.
Une défaite est une défaite, elle doit nous faire réfléchir, car pour le PS parti d’opposition le score n’est pas non plus exemplaire.
Les alliances vont se nouer à gauche, souvent contre nature.
Quant à nous, il faut que le centre ne s’en aille pas, attiré par une aventure solitaire qui serait désastreuse et ne servirait qu’à plaire à quelques ego.
Il faut d’abord penser à la France avant de penser à sa carrière politique.
Nous avons un an pour nous reprendre, l’Histoire montre avec insistance que tout peut changer en peu de temps.
Dans un an le monde sera tellement différent.
Où en sera la crise économique? Où en seront les révolutions arabes ?
Que deviendra le nucléaire dans les pays qui l’utilisent ?
Quelle place ferons-nous à l’écologie raisonnable?

Allons, une défaite est toujours en enseignement, il faut en tirer des conclusions positives.


Bernard DEBRE
Ancien Ministre

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 11:12
101116200445

 

 

 

 


 

Arton59

moutons.jpg


Ma Photo
MERCI AUX 6640  ELECTEURS ET ELECTRICES ,VOUS AVEZ DIT STOP AU  MANIPULATEUR , VOUS AVEZ PROJETE VOTRE AVENIR EN DISANT STOP A L'INCONSTANCE, l'INCERTITUDE ,
VINCENT FRANCHI et MARYSE CHAVRIER VOUS REMERCIENT DE VOTRE CONFIANCE .
Gérald LAMBILLIOTTE

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 22:20

 

 

 

FELICITATIONS MONSIEUR LE CONSEILLER GENERAL VINCENT FRANCHI !

 

 

Puteauxhorizon2014 :

 

Malgré une forte campagne virulente anti-ceccaldiste primaire du candidat Christophe GREBERT qui occupait le terrain depuis de longues semaines ,malgré le soutien du Parti Socialiste ,du Parti  Radical de Gauche (PRG92)  d'Europe Ecologie/ Les verts ,malgé un contexte politique national favorable à la gauche , à la montée du Front National,

Christophe Grebert qui pensait que la victoire était plus que probable en proclamant haut et fort que Vincent FRANCHI n'avait plus de réserve de voix a été battu avec un score honorable  de 47.67%  mais battu .

 

Vincent FRANCHI a été élu avec 52.63% des suffrages exprimés ,

 

compte tenu du contexte très particulier des hauts de seine, c'est une superbe Victoire .

 

 

Merci aux 6640 électeurs qui ont voté Vincent Franchi, grace à ce vote Vote Nouveau Conseiller Général

mènera une politique cohérente entre les projets municipaux et les programmes départementaux.?

les engagements faits lors de la campagne seront tenus ...

 

 

Gérald LAMBILLIOTTE

 

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 23:15

Mes ambitions pour notre canton... Faciliter les déplacements

par Vincent Franchi Maryse Chavrier, vendredi 25 mars 2011, 15:21

 ..."Faciliter les déplacements

Pour maintenir l’attractivité des Hauts-de-Seine et de notre commune je soutiens le département dans son projet de développement des transports dont le prolongement du RER E (Eole), nécessaire pour fluidifier le trafic.

Dans une démarche de protection de l’environnement, je souhaite que DE FACTO adhère au syndicat « autolib »afin que

des stations soient installées dans les parkings de la Défense."...

 

Repost 0
Published by LAMBILLIOTTE - dans Politique Locale
commenter cet article