Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 23:06

Sarkozy promet "la magie du rassemblement" à l'UMP

25 novembre 19:33 - VERSAILLES (AFP) - Nicolas Sarkozy a promis de "faire de toutes les différences" au sein de l'UMP "la magie du rassemblement", au cours des "cinq mois à venir" d'ici l'élection présidentielle, samedi lors d'une réunion publique à Versailles où il a ainsi fait quasiment acte de candidature.
                       Sarkozy promet la magie du rassemblement à l'UMP

Nicolas Sarkozy salue la foule à Colmar, le 24 novembre 2006

AFP - Olivier Laban-Mattei

 

Le président de l'UMP, qui a indiqué que l'UMP comptait désormais 300.000 adhérents, a dit jeudi qu'il annoncerait "la semaine prochaine" ses intentions pour 2007.

Il s'exprimait devant environ 1.500 personnes, lors d'une réunion publique à Versailles, à l'occasion de l'opération que son parti a lancée ce week-end, les "48 heures pour le projet de la France d'après".

"Je dis à chacun de mes amis dans cette salle, que quelle que fût mon histoire dans le passé, j'essaierai d'être à la hauteur de cette responsabilité, j'essaierai de prendre en compte l'histoire, la susceptibilité et les conditions propres de chacune et de chacun d'entre vous. J'essaierai un jour, le moment venu, de faire de toutes ces différences la magie du rassemblement", a déclaré M. Sarkozy.

"Je sais parfaitement bien que je n'ai pas le droit de céder aux provocations, que moins qu'un autre, je n'ai le droit de répondre (...) Ce que vous attendez de moi, c'est que je rassemble tout le monde, que je ne déçoive pas, que dans les cinq mois qui viennent, vous soyez de nouveau fiers de la France, de notre patrie et de notre nation", a-t-il ajouté.

"Je ne sais pas ce que veut dire adversaire dans ma famille politique car à l'arrivée, j'aurai besoin de tout le monde (...) Mon rôle sera de rassembler", a-t-il également affirmé.

Jeudi, il avait lancé un appel au Premier ministre, aux ministres de la Défense et de la Cohésion sociale à entrer dans la compétition interne à l'UMP pour la désignation du candidat en 2007.

Michèle Alliot-Marie réserve sa réponse d'ici au 31 décembre, date limite du dépôt des candidatures. Dominique de Villepin et Jean-Louis Borloo ont refusé.

Assis au premier rang, deux ministres chiraquiens, ex-élus du département, étaient venus l'écouter: Henri Cuq (Relations avec le Parlement) et Gérard Larcher (délégué au Travail).

Plusieurs élus UMP du département étaient également présents, tels que Valérie Pécresse, porte-parole du parti, Etienne Pinte, député-maire de Versailles, Christine Boutin, préidente du Forum des républicains sociaux, associé à l'UMP, mais aussi Christian Blanc, apparenté UDF.

M. Larcher a averti qu'"il faut une union sans faille qui englobe la confiance du chef de l'Etat".

Les quelque 300.000 adhérents de l'UMP doivent élire leur candidat par un vote internet en janvier. Puis, le 14 janvier, se tiendra un congrès au cours duquel sera annoncé le nom du candidat soutenu par le parti.

 
©

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérald LAMBILLIOTTE - dans Politique Nationale
commenter cet article

commentaires