Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • PUTEAUX-HORIZON-2020 de Gérald Lambilliotte Blog Citoyen
  • : Un habitant de Puteaux, Promouvoir la gestion de la ville de Puteaux par l'équipe municipale dirigée par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD. Le WebMaster et ami: Philippe Coudeyrat
  • Contact

Auteur - Contact- Blogs Amis

Gérald Lambilliotte 

Conseiller Economique et social
Ville de Puteaux
 

Elu UMP de la 6e circonscription
du Comité départemental

 

M'ECRIRE

 

Permanence
Rue Lucien Voilin

----------------------------

Les Blogs Amis

Joelle2 

Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Vincent Franchi

Recherche

L'heure et l'écrit



Les convictions d'un citoyen sur la ville de Puteaux.
Un regard, une vision et un soutien à la municipalité.


 
Vous souhaitez me faire
part de votre avis?

Pensées d'écrivain engagé

- Le premier effet de la pauvreté est de tuer la pensée ! On n’échappe pas à l’argent du simple fait d’être sans argent.
- La pensée guide les mots car le vocabulaire est la clef de la victoire. la
- La gauche est anti-fasciste elle n’est pas anti totalitaire. 
- En ces temps d’imposture la vérité est révolutionnaire !
George Orwell

Articles Récents

Contacts et Pubs

 

pradez27 over
René Pradez
Peintre de Puteaux
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 21:36

 

  • La vidéo
  • Ecoutez (fichier son

    Puteauxhorizon2008: En tant que militant politique, j'ai soutenu le contrat CPE qui est toujours à mes yeux un excellent tremplin social pour faire entrer dans de meilleures conditions les jeunes sans  diplôme dans la vie active, le contrat CPE a été mis à l'index par toutes les forces de gauche y compris l'UDF . les mouvements étudiants et lycéens ont rejeté également le CPE alors que ce contrat s'inscrivait dans la charte de l'égalité des chances.

    Ce contrat a été reconnu comme tel par le conseil constitutionnel, 

    Devant le refus populaire , à quelques semaines des examens, le président de la République fait en sorte que la loi soit promulguée mais non appliquée  .C'est une sage décision que je partage avec notre Président Nicolas SARKOZY.

    Je vous invite à lire son discours prononcé quelques minutes après celui de Jacques CHIRAC.

    Nicolas Sarkozy salue la décision de sagesse du president de la République

     
     

    Déclaration de M. Nicolas SARKOZY
    Président de l'Union pour un Mouvement Populaire
    Le 31 mars 2006 - siège de l'UMP


    En proposant au Parlement le Contrat Première Embauche, le Premier ministre a souhaité apporter une réponse au problème dramatique que représente dans notre pays le chômage des jeunes.

    Depuis plusieurs semaines, cependant, des mouvements de contestation se sont développés contre le CPE traduisant l'opposition des partenaires sociaux et des malentendus avec la jeunesse. Sans doute plus profondément encore, s'agit-il de l'expression de l'inquiétude de notre société face à l'avenir.

    Cette contestation a été émaillée de débordements et de violences sans précédents. Des instructions ont été données à la Police et à la Gendarmerie afin que les personnes souhaitant manifester puissent le faire en sécurité et que les éléments violents soient interpellés, déférés à la justice et punis. Grâce à leur sang froid et à leur professionnalisme, les forces de l'ordre ont jusqu'ici réussi à éviter le pire.

    Cette situation exige la reprise du dialogue. Les étudiants et les lycéens ont besoin de préparer leurs examens dans la sérénité. De nouvelles manifestations comportent des risques chaque jour plus importants.

    C'est dans cet esprit que j'ai appelé depuis plusieurs semaines à un compromis.

    Le président de la République a répondu à ce souhait en s'adressant solennellement à la Nation et en demandant que la disposition de la loi consacrée au CPE ne soit pas appliquée en l'attente d'un nouveau texte législatif qui la modifierait.

    Je salue cette décision de sagesse conforme à ce que l'immense majorité des parlementaires de l'UMP souhaitait.

    J'invite chacun à se mettre sans tarder au travail pour rédiger une nouvelle loi qui permettra de répondre aux questions qui ont fait problèmes : les motifs du licenciement et la durée de la période de consolidation. L'UMP prendra sans tabou toute sa part dans l'élaboration de ce nouveau texte.

    Je souhaite que les organisations syndicales fassent preuve d'esprit de responsabilité pour élaborer un compromis qui permette à notre pays de retrouver la paix civile et l'unité dont il a besoin pour lutter contre le chômage en général et contre le chômage des jeunes en particulier.

    Je le dis comme je le pense, il n’est jamais trop tard pour sortir d’une crise.


    * source UMP 

  • Partager cet article

    Repost 0

    commentaires